Groupon cède le contrôle de Ticket Monster

BourseE-commerceEntrepriseFusions-acquisitionsMarketing
groupon-ticket-monster

Groupon va vendre, pour 360 millions de dollars, 46 % des parts de sa branche e-commerce sud-coréenne Ticket Monster à KKR et Anchor Equity Partners.

Monté, l’année passée, à 87 % du capital de Ticket Monster, Groupon n’en sera bientôt plus l’actionnaire majoritaire.

Un accord a été trouvé avec un groupe d’investisseurs dirigé par les fonds privés KKR et Anchor Equity Partners. Celui-ci va reprendre, pour un montant évalué à 360 millions de dollars, 46 % des parts de l’entreprise sud-coréenne spécialisée dans la billetterie en ligne.

Assortie d’un investissement en capital, l’opération devrait être bouclée avant la fin du trimestre. Elle valoriserait Ticket Monster à 782 millions de dollars, renforçant sa position sur le marché sud-coréen (numéro deux du e-commerce, avec 1,6 milliard de dollars de chiffre d’affaires en 2014, contre 1,8 milliard pour le leader Coupang, selon le Wall Street Journal).

Les marchés ont positivement accueilli l’annonce de cet accord : en fermeture de séance ce lundi sur le Nasdaq, l’action Groupon s’affichait à 7,25 dollars (+ 0,69 %). Ce en dépit de prévisions revues à la baisse : le spécialiste des bons plans locaux prévoit un CA dans la fourchette de 720 à 770 millions de dollars pour le 1er trimestre 2015… et un résultat net dans le rouge en normes GAAP.

Coté en Bourse depuis novembre 2011, Groupon avait repris Ticket Monster l’année dernière auprès de son concurrent Livingsocial, pour 260 millions de dollars. Le transfert de 46 % du capital à KKR et Anchor Equity Partners devrait dégager environ 200 millions de bénéfice hors taxes.

La transaction était attendue depuis le mois de février. Groupon avait confirmé avoir sollicité des conseillers pour « exploiter des pistes financières et stratégiques » pour Ticket Monster et ses quelque 1000 employés.

Pour KKR, cet investissement s’inscrit dans la lignée d’un fonds panasiatique de 6 milliards de dollars lancé en 2013. La même année, Anchor Equity Partners – contrôlé par un ancien de Goldman Sachs et par plusieurs membres de l’équipe dirigeante de Ticket Monster – avait débloqué une enveloppe de 500 millions de dollars pour soutenir les entreprises sud-coréennes à fort potentiel d’internationalisation.

Ticket Monster prépare justement son expansion en Asie pour cette année, en attaquant notamment la Chine avec des produits de mode. Il faudra toutefois faire face à Coupang (valorisé à environ 2 milliards de dollars)… ainsi qu’aux groupes e-commerce américains, Amazon en tête.

Crédit photo : wavebreakmedia – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur