Groupon en Bourse : la bonne affaire ?

Cloud

Le fameux site Internet des bons plans sur Internet prépare activement son introduction en Bourse. Mais les premiers chiffres officiels de Groupon sont à nuancer.

Groupon fera-t-il mieux que LinkedIn avec sa prochaine entrée en Bourse ?

Moins de trois ans après sa création, la société qui exploite le site de bons plans sur Internet prépare son IPO. Le 2 juin, elle a déposé un dossier dans ce sens auprès des autorités boursières américaines (SEC).

Selon les éléments transmis, Groupon compte lever 750 millions de dollars. Ce qui valoriserait la société d’Andrew Mason dans une fourchette située entre 15 et 20 milliards de dollars.

C’est mieux qu’un rachat en or par Google ?

Plus de 83 millions d’internautes dans 43 pays se sont abonnés au service Groupon permettant de dénicher via Internet les bonnes affaires avec les commerçants locaux.

En Europe, Groupon a accéléré sa croissance en procédant au rachat de CityDeal dans le courant du printemps 2010.

Mais rien qu’au niveau français, d’autres concurrents américains prennent sérieusement position comme LivingSocial.

En 2010, son chiffre d’affaires a atteint 713,4 millions de dollars mais ses pertes sont conséquentes : 413 millions de dollars.

Et cela ne s’arrange pas sur le premier trimestre 2011 : Groupon affiche un manque à gagner de 146,5 millions de dollars.

De quoi calmer les ardeurs des investisseurs ? Toujours selon les éléments fournis par Groupon à la SEC, la société Internet affiche un effectif de 7000 collaborateurs dans le monde (dont la moitié sont des commerciaux).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur