GSM, GSP, WLAN : les modules pour Visor sont là

Mobilité

La carte maîtresse de HandSpring, fabricant des Visor, c’est la possibilité d’ajouter des modules d’extension Springboard. Déjà annoncés, les derniers modules sont désormais commercialisés. On peut ainsi transformer son PDA en téléphone GSM, lui ajouter un module de localisation GPS ou encore le relier à un réseau sans fil.

HandSpring est fier du port d’extension qui permet d’ajouter des modules Springboard à ses Visor, sa gamme de PDA sous Palm OS. Les premiers “ajouts” étaient déjà séduisants : un lecteur MP3 ou encore un appareil photo, de quoi transformer son assistant en un terminal à tout faire. HandSpring se targue même d’avoir entraîné ses concurrents sur le terrain des extensions, tout en précisant que les ports SD (Secure digital) ou Compact Flash sont “moins performants”. “La technologie d’extension Springboard est bien mieux adaptée”, affirme l’un de ses responsables. Ce qui n’empêche pas HandSpring de proposer des adaptateurs pour faire de son port Springboard un port Smart Media ou Compact Flash, en attendant le SD.

Le Visorphone débarque sur le Vieux Continent

La grande nouvelle chez la marque est la disponibilité du VisorPhone en Europe. Le module, présenté en septembre dernier (voir édition du 20 septembre 2000) et déjà commercialisé outre-Atlantique, marque un premier pas : il combine les possibilités d’un assistant numérique avec celles d’un téléphone GSM. Plus besoin d’alterner entre chaque pour trouver un numéro ou l’entrer en mémoire, par exemple. Concernant la mémoire, justement, on échappe aux limitations des téléphones portables, ce qui permet de conserver un historique de tous ses appels. L’emploi des SMS est bouleversé, aucune comparaison entre la rédaction d’un message sur un clavier de téléphone et sur un Visor.

Avec le module VisorPhone arrive aussi l’accès Internet sans fil. L’année dernière, HandSpring rachetait Bluelark Systems et mettait ainsi dans sa poche un navigateur

Internet (voir édition du 28 décembre 2000). C’est celui-ci, baptisé Blazer, qui est livré avec le module GSM. Il permet en particulier l’affichage du texte des pages HTML en premier, les images arrivant ensuite. Même s’il faut s’habituer aux pages ainsi affichées (elles se retrouvent tout en longueur du fait de la largeur de l’écran du Visor), on est surpris par le résultat et ce n’est pas du Wap qu’il s’agit ! Livré aussi avec le VisorPhone, un client mail et un petit utilitaire bien astucieux : BugMe! Ce dernier est dédié à l’envoi de petites images par e-mail. L’application fait office de bloc-notes sur lequel on peut dessine un croquis (on peut y ajouter du texte) avant de l’envoyer. Cela permet aussi de transmettre un message électronique sans soi-même posséder un compte mail. Petit bémol tout de même, le VisorPhone n’est disponible qu’en anglais et, du coup, la marque n’a pas le droit de le vendre directement ni de le promouvoir en France. Mais quand on regarde son prix, on comprend mieux, le module vaut en effet environ 3 500 francs. C’est très cher car les opérateurs ne subventionnent pas encore son achat. Ceci explique cela, le module est avant tout destiné à une clientèle de mordus des dernières nouveautés.

Localisation en temps réel

Autre module qui fera son effet : le module GPS de Magellan. Allié aux plans de ville ou cartes routières proposées par plusieurs éditeurs, il permet de se repérer en temps réel. Un cercle indique votre position à une trentaine de mètres près environ, ce qui est suffisant pour savoir dans quelle rue on se trouve. Le logiciel peut ensuite vous proposer différents itinéraires. Ceux qui effectuent fréquemment des présentations Power Point seront séduits par le module Presenter-to-go. Une fois la présentation chargée sur son Visor et l’appareil connecté au projecteur, on profite alors de la télécommande livrée avec le module pour piloter à distance sa présentation. Plus besoin d’embarquer son ordinateur portable et de se pencher sur celui-ci pour changer de diapo. La grande classe… à tout de même près de 3 000 francs.

Pour continuer dans le sans-fil, Xircom (filiale d’Intel) annonce la disponibilité de son module WLAN (Wireless local area network) présenté en mai dernier (voir édition du 9 mai 2001). Utilisant la norme IEEE 802.11b, il permet de relier son PDA à un réseau sans fil d’entreprise. Avec des taux de transfert jusqu’à 11 Mbits/s, une synchronisation avec son PC ou le surf sur son Visor prennent un tour complètement nouveau. Notons que Proxim vient d’annoncer un module similaire pour Pocket PC. Destinée aux iPaq de Compaq et au Cassiopeia E125 de Casio, sa carte CompactFlash Harmony devrait être disponible à la mi-juillet aux Etats-Unis.

GSM, GSP, module de présentation avec télécommande, WLAN… le Visor fait le plein d’extensions. On peut citer aussi le nouvel EyeModule, module transformant le Visor en appareil photo, dont la version 2 offre une meilleure qualité et la possibilité d’enregistrer de petites séquences vidéo.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur