Habiteo lève des fonds : une vitrine digitale pour les promoteurs immobiliers

CloudEntrepriseLevées de fondsStart-up
habiteo-levee-fonds

Immo Digital Services, qui exploite, sous la marque Habiteo, une plate-forme de services destinée à digitaliser la vente d’immobilier neuf, lève 6 millions d’euros.

Il y a du nouveau dans l’actionnariat d’Immo Digital Services.

Le fonds Aster Capital, qui associe Alstom et Schneider Electric, participe à un tour de table de 6 millions d’euros au bénéfice de cette start-up française née en 2013 et qui se présente plus volontiers sous la marque Habiteo, donnée à une plate-forme de services destinés à digitaliser le processus de vente des biens immobiliers neufs.

Serena Capital, qui avait emmené les deux précédentes levées de fonds (officialisées en 2015 et en 2016, chacune pour un montant de 3 millions d’euros), remet au pot.

L’opération est également souscrite, à titre individuel, par Denis Fayolle, cofondateur – non opérationnel – de la start-up et à l’origine de La Fourchette (revendu en 2014 à TripAdvisor), où il avait notamment côtoyé Jeanne Massa… aujourd’hui présidente d’Habiteo*.

À l’heure d’annoncer son premier financement, Habiteo revendiquait 40 promoteurs utilisateurs de ses solutions qui combinent des briques allant du minisite à la visite virtuelle en passant par les cartes interactives et la signature électronique des (avant-)contrats.

À la mi-2016, lors du deuxième tour de table, le compteur en était à 147 promoteurs avec, en tête de liste, Bouygues Immobilier, alors en phase d’expérimentation. Habiteo commençait, en parallèle, à communiquer sur des projets à l’étranger ; notamment avec Allianz en Belgique.

Option HTC Vive

Le site référence désormais 351 programmes immobiliers (achevés ou en cours) gérés pour « plus de 200 partenaires » (Foncia, Icade, Nexity…), avec 5 000 logements témoins à visiter en 3D, en complément aux fiches produits et au simulateur de plans de financement.

Le ticket d’entrée est fixé à 1 130 euros HT par lot pour l’immobilier résidentiel, avec un plan 3D, une visite virtuelle, des informations sur le quartier et une carte interactive. Dans le tertiaire, on commence à 5 000 euros HT pour un plateau inférieur à 500 m².

À ce socle peuvent se greffer des options telles qu’un film d’animation et un bus à double étage exploitable en marque blanche, avec les technologies 3D Habiteo, entre autres sur casque de réalité virtuelle HTC Vive.

La levée de fonds doit accompagner l’expansion européenne du service, qui couvre pour l’heure essentiellement les régions de Paris, Lille, Toulouse, Bayonne et Amiens.

Première étape en Espagne avec l’ouverture d’une filiale, la signature de promoteurs (CORP, Unik Residencial) et la réalisation de programmes à Barcelone.

* Les deux autres membres de l’équipe fondatrice sont Julien Frelat (CTO) et Jean-Claude Szaleniec (non opérationnel ; ancien P-DG de BNP Paribas Espaces Immobiliers).

Crédit photo : Alexandre Prévot via Visual Hunt / CC BY-SA


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur