Un hacker clone l’empreinte digitale d’une ministre allemande à partir de photos

Régulations
sécurité-empreinte-digitale

Un hacker a réussi à reproduire à l’identique une empreinte digitale de la ministre allemande de la Défense, à partir d’une simple série de photos.

Un hacker, Jan Krissler, membre du réseau européen de pirates Chaos Computer Club (CCC), est parvenu  à cloner les empreintes digitales de la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen,… à partir de simples photos.

Lors de la 31ème conférence du Chaos Computer Club, qui s’est tenu à Hambourg du 27 au 30 décembre 2014, le hacker allemand a fait la démonstration de ce clonage de caractéristiques biométriques.

Jan Krissler a ainsi utilisé plusieurs photos en gros plan, prises lors d’une conférence de presse, du pouce de la ministre allemande de la Défense, et sous divers angles afin de mieux reproduire l’empreinte digitale, notamment en s’appuyant sur le logiciel VeriFinger, facilement accessible et permettant d’analyser une empreinte digitale et de comparer plusieurs d’entre elles.

A l’aide de ces divers outils, le hacker est parvenu à créer une image complète de l’empreinte digitale d’Ursula von der Leyen.

Aussi simple que ça ? Peut-être, mais surtout inquiétant. En effet, de nombreuses entreprises et sites sensibles sont en effet actuellement sécurisés à l’aide de lecteurs d’empreintes digitales…  La solution est peut-être de compléter ce système avec d’autres dispositifs de détection des caractéristiques biométriques.


 

Quizz ITespresso.fr : Que savez-vous de la e-réputation ?

 

Crédit image : Darval – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur