Hadopi : Christine s’accroche, Nicolas se retient, Frédéric vitupère et Jean-François émet un “oops”

CloudRégulations

Petit tour des premières réactions politiques après le vote négatif à l’Assemblée nationale du projet de loi Création et Internet.

Christine Albanel va-t-elle pouvoir se relever du camouflet infligé à l’Assemblée nationale avec le rejet par le Parlement du projet de loi Création et Internet  ?

Jeudi soir, la ministre de la Culture et de la Communication affichait sa détermination à faire passer le texte. “Je peux vous garantir qu’il ne sera pas enterré. En tout cas, moi, je ne l’enterrerai pas, je peux vous dire que sinon ma présence au ministère n’aurait aucun sens”, a-t-elle déclaré selon les citations retenues par l’AFP.

Dans un communiqué de presse, Christine Albanel “prend acte avec regret” du rejet par l’Assemblée nationale du projet de loi Création et Internet, tout en dénonçant “une manoeuvre cynique” de l’opposition.

Bénéficie-t-elle encore du soutien de Nicolas Sarkozy ? Difficile à analyser au regard du communiqué laconique diffusée par la Présidence de la République, qui “réaffirme son attachement aux droits des créateurs et sa volonté de voir appliquée au plus vite la loi création et internet”.

Tout en poursuivant : “Cette loi résulte d’un accord  conclu entre les artistes, les producteurs et les entreprises de télécommunications. Nicolas Sarkozy n’entend pas y renoncer quelles que soient les manoeuvres dérisoires qui n’ont comme seul effet que de nuire à la diversité de la création”.

Plus tôt dans l’après-midi, Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, et Franck Riester, rapporteur UMP du texte de loi, évoquaient “un petit loupé”. Inutile de trouver une réaction officielle sur le site Internet de l’UMP.

Le président de séance complice ?

En revanche, Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP, a trouvé un complice original dans le “coup politique” du PS : Alain Néri, président PS de séance à l’Assemblée nationale lors du rejet du texte.

(lire la fin de l’article page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur