Harris poursuit Apple pour l’arrêt du Newton

Régulations

Le vendeur de produit de communications réclame 17 millions de dollars de dommages et intérêts.

Harris, spécialisé dans les puces et les appareils communicants, intente un procès à Apple suite à l’arrêt du Newton. Selon la société, la décision d’Apple a mis fin illégalement à un contrat de 4 ans signé en juin 1995. Elle se traduit par un manque à gagner de plusieurs millions de dollars suite à des commandes non tenues et à des investissements de développement non rentabilisés. Harris mentionne notamment un contrat de 10 millions de dollars (60 millions de francs) avec la société de télécommunications Ameritech qui avait prévu de vendre des Messagepad 2000 “durcis” par Harris. Selon Harris, le contrat aurait été annulé suite à l’annonce d’Apple de ne plus supporter le Newton. La plainte déposée à la cour de justice de Santa Clara explique qu’Apple ne faisant jamais allusion à un possible arrêt, aurait même encouragé Harris à développer cette version durcie de son tout nouveau Newton Messagepad 2000. La société réclame aujourd’hui 17 millions de dollars de dommages et intérêts.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur