Hasbro ne joue plus avec l’Asus Transformer Prime

CloudMobilitéTablettes
Asus Eee Pad Transformer

Le fabricants de jouets Hasbro traîne en justice Asus, dont la tablette Transformer Prime constituerait une violation de marque déposée sur un robot issu de la série Transformers et dénommé Optimus Prime.

Hasbro, dont l’un des produits phares est baptisé Transformer Prime, estime que la tablette tactile du même nom constitue une violation de marque déposée et initie en cette vertu un recours en justice à l’encontre de son constructeur, Asus.

Dépositaire d’une plainte en ce sens auprès du tribunal de Los Angeles, le fabricant de jouets manifeste le désir de protéger ses créations et dénonce à cet effet une association d’idées qui pourrait entraîner confusion pour le consommateur.

Seul grief invoqué dans l’optique d’obtenir une injonction préliminaire et le blocage consécutif du produit incriminé, cette proximité graphique et phonique accoucherait effectivement, études à l’appui, d’un inévitable rapprochement  des deux concepts dans l’esprit commun.

Si la mise en exergue de la dénomination Transformer, en vigueur chez Asus depuis le printemps dernier, ne saurait se suffire, la subtilité d’un deuxième niveau d’interprétation consolide l’argumentaire du plaignant et complique d’autant la situation.

Il se trouve en effet que l’un des personnages principaux de la série Transformers, en l’occurrence un robot, se laisse appeler Optimus Prime.

Comme le souligne PaidContent, cet élément crucial, aussi risible que loufoque, pourrait occasionner des sanctions à l’encontre d’Asus, si l’esprit, plus que la lettre, venait à en juger d’un amalgame avéré entre deux produits qui n’ont pourtant pas grand-chose en commun.

Sa sortie hexagonale repoussée à février prochain, l’ardoise Transformer Prime aura la lourde tâche de perpétuer l’héritage d’un concept qui a globalement séduit les foules, sans toutefois se hisser au niveau de la série Galaxy Tab de Samsung.

Ce clavier amovible qui métamorphose l’appareil en netbook improvisé avait tout particulièrement retenu l’attention d’ITespresso.fr, à l’occasion d’un test approfondi, cet été.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur