Hausse de 5 % des dépenses informatiques des entreprises en 2004

Mobilité

Selon IDC, les entreprises investissent de nouveau dans leur informatique, notamment pour faire face à la montée des communications mobiles.

IDC table désormais sur une croissance de 5 % des dépenses informatiques des entreprises en 2004 à l’échelle mondiale. C’est la dernière prévision en date du cabinet d’études, qui l’a livrée à l’occasion d’une conférence intitulée “Les 40 ans de l’informatique”, dont le site News.com s’est fait l’écho. IDC y a rappelé qu’en 2003 cette croissance a été de 2 %, alors qu’en 2001 et 2002 elle avait été négative. Cette prévision est toutefois moins optimiste que celle qu’IDC donnait fin 2003 et qui était de 6 à 8 % (voir édition du 8 décembre 2003). Cela dit, la tendance est incontestablement à la relance des investissements informatiques des entreprises. Si l’heure est à l’optimisme, IDC souligne cependant que le secteur informatique évolue dans un tout autre contexte que par le passé. Par exemple, les budgets informatiques des entreprises dépendent plus de la conjoncture économique qu’auparavant, à l’époque où l’informatique ne représentait qu’une faible portion de l’investissement des entreprises. Les clients sont également plus exigeants…

Des DSI plus pessimistes

Cependant, IDC estime que le secteur a de beaux jours devant lui. Sa croissance sera en particulier stimulée par la prolifération des communications sans fil, laquelle a pour conséquence que de plus en plus de données transiteront de la périphérie des réseaux vers les serveurs, contrairement à ce qui se passe aujourd’hui. Cela va alimenter la demande pour des équipements de stockage, ainsi que des logiciels de sécurité et de gestion de contenu. Notons qu’il y a quelques jours, un autre cabinet d’études, Forrester Research, a lui aussi révisé ses prévisions de dépenses informatiques des entreprises américaines, tablant comme IDC sur une croissance de 4 à 5 % en 2004, soit 825 milliards de dollars. Le Gartner Group semble en revanche plus pessimiste : dans le cadre d’une enquête réalisée auprès de directeurs informatiques dont les résultats ont été publiés début mars, ceux-ci prévoyaient en effet une hausse de seulement 1,4 % de leur budget en 2004 (voir édition du 10 mars 2004).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur