Hausse des débits pour les offres de rentrée

Cloud

Tiscali confirme sa nouvelle offre à 1 024 Kbits/s pour le prix du 512 ; Noos augmente les débits de tous ses forfaits tandis qu’AOL simplifie la commercialisation de ses forfaits ADSL et bas débit à travers des pack disponibles en grandes surfaces. Mais les prix ne bougent pas.

Après Wanadoo (voir édition du 19 août 2003), 9Online et Tele2 (voir édition du 20 août 2003), les fournisseurs d’accès Internet (FAI) poursuivent le lancement de leurs offre de rentrée, particulièrement axées sur le haut débit. Tiscali vient ainsi de confirmer, comme nous l’évoquions la semaine dernière, qu’il offrait désormais le 1 024 Kbits/s au prix du 512. Soit 40 euros par mois avec un engagement d’un an, auxquels il faut ajouter les frais d’activation de 99 euros, ce qui laisse à Tiscali une marge d’une trentaine d’euros par rapport au tarif habituellement pratiqué par France Télécom de 64 euros. Mais comme le modem est offert, on ne va pas pinailler. Notons cependant que l’offre est réservée aux 10 000 premiers inscrits. Bien sûr, les abonnés actuels à l’offre 512 Kbits/s bénéficieront des nouveaux débits. Avec le 128 Kbits/s à 20 euros/mois (voir édition du 1er avril 2003), il ne subsiste donc plus que deux offres ADSL dans le catalogue de Tiscali.

C’est aussi une augmentation des débits qui constitue l’intérêt des nouvelles conditions commerciales de Noos. A prix quasiment équivalents, le câblo-opérateur propose désormais du 160 Ko/s en lieu et place du 128, du 640 au lieu du 512 et du 1 280 au lieu du 1 024, respectivement pour 19,90, 29,90 et 49,90 euros par mois. Comme ces débits ne sont pas garantis, il n’est pas certain que l’internaute y trouve son compte. Celui-ci se consolera en s’offrant la télévision par le câble pour 1 euro de plus par mois. Les autres préféreront peut-être attendre une offre Wi-Fi ainsi qu’un service de télévision sur Internet en cours de préparation chez le câblo-opérateur. Aucune date de commercialisation de ces services n’a cependant été avancée.

Des packs ADSL AOL en grande surface

AOL a également fait sa rentrée mais la seule véritable nouveauté tient dans le mode de commercialisation de ses offres ADSL et bas débit. Il est désormais possible de s’offrir un pack ADSL en grande surface plutôt que d’attendre l’arrivée du modem par la Poste. Pour 49,90 euros le Coffret AOL ADSL, remboursables sous forme d’avoir sur les frais d’activation notamment, le futur abonné pourra choisir entre une offre à 128 ou 512 Kbits/s. Les trois premiers mois sont proposés à 19,99 euros/mois avant de passer à respectivement 29,99 et 44,99 euros/mois. L’offre engage l’abonné pour un an et s’arrête au 31 décembre 2003. AOL n’en poursuit pas moins la commercialisation de son forfait bas débit 50 heures à 16,90 euros par mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur