Haut débit mobile : comment SFR veut séduire les PME

Mobilité

Vnunet.fr a interrogé les trois opérateurs sur leurs offres respectives.
Premier fournisseur à passer au grill : SFR.

Difficile de s’y retrouver dans la jungle des tarifs proposés par les opérateurs mobiles. Afin d’alimenter son dossier spécial haut débit mobile, Vnunet.fr a interrogé les trois opérateurs mobiles sur leurs offres Internet mobile et messagerie qu’ils mettent à la disposition de leurs clients PME. Nous avons gardé le même cas entreprise que nous avons soumis à SFR, Bouygues Télécom et Orange. Premier opérateur à se prêter au jeu des questions-réponses : SFR représenté par Pierre-Yves Rallet, son directeur marketing SFR Entreprises.

Vnunet.fr : Pour les PC portables, quelles sont les cartes PCMCIA les plus vendues ? Et à quel prix? Cela me revient à combien par mois si j’équipe tous mes collaborateurs… (abonnement mensuel + coût d’acquisition carte)?
Pierre-Yves Rallet :
La carte PCMCIA de la marque Option est clairement la plus vendue chez SFR. Multifonction, elle intègre les protocoles HSDPA, 3G, EDGE, et GPRS. Nous avons choisi de ne pas proposer de carte avec le Wifi, car nous estimons que la quasi-totalité des PC portable est équipée d’une technologie de type Intel Centrino.
Cette carte revient normalement à 49 euros HT, mais est très souvent proposée en promotion. Jusqu’à fin décembre 2006, vous l’obtiendrez pour 9 euros HT. Pour une utilisation Web et Messagerie sur PC portable, nous estimons l’utilisation entre 30 minutes et une heure par jour, pour une moyenne de 5 Mo par jour. C’est pourquoi je préconiserais un forfait de 150 Mo, largement suffisant. Le forfait 150 Mo sur douze mois pour 20 personnes revient à 42 euros (37,50 euros sur 24 mois). Le forfait illimité à 55 euros conviendra aux plus gros consommateurs, mais ne semble pas se justifier pour une utilisation Web et e-mail.
Chez SFR, nous calculons un volume de données commun pour les 20 forfaits chaque mois, et non un report d’un mois sur l’autre. Cela permet aux gros consommateurs de bénéficier des mégaoctets non transférés sur les forfaits de leurs collègues.

Pour les terminaux mobiles, quelles offres me conseillez-vous et à quels prix ?
Pierre-Yves Rallet :
Chez nous les deux produits phares sont : le Nokia 61 très demandé (de type Blacberry) sous système d’exploitation Symbian avec clavier et écran large. En promotion régulière, il est proposé à 82 euros HT. Et le Palm Trio 750 sous Windows CE remporte lui aussi un vif succès pour 167 euros HT.
Sur ces offres, soit l’entreprise utilise les forfaits dédiés aux données – décrit sur la réponse précédente – (40 Mo à 25 euros par exemple), soit elle ajoute une option Data à un forfait voix. L’option est proposée à partie de 11 euros pour 15 Mo.

Quels critères ou paramètres de facturation prenez-vous en compte pour établir le devis “sur mesure”?
Pierre-Yves Rallet :
Pour déterminer les meilleurs critères, nous étudions les usages et les formules les plus adaptées. Pour résumer en tirant des enseignements des utilisations constatées, on remarque que :
– le forfait à l’heure convient plutôt à un fort transfert sur un temps limité (plutôt de type Web), le forfait au volume de données (en Mo) est adapté à une utilisation de la messagerie. Il est possible de ne transférer que les en-têtes dans un premier temps, puis les emails sélectionnés après.
– L’utilisation combinée du Web et de l’e-mail sera plus facilement maîtrisable avec un forfait en volume de Mo.
– Pour utiliser un terminal en client applicatif, sur des technologies peu consommatrices comme Citrix, un forfait en Mo (généralement 40 Mo) se révèle souvent suffisant.
– Le forfait illimité à 55 euros HT se justifie essentiellement au-delà des forfaits à 150 Mo, afin de bénéficier de coûts fixes.

Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents?
Pierre-Yves Rallet :
Notre réseau! En effet, nous couvrons déjà 65 % de la population française en 3G+ (HSDPA) permettant un débit jusqu’à 1,8 Mbit/s. Nous proposons la mutualisation des forfaits de données mobiles d’une flotte d’entreprise avec mise en commun des Mo transférés sur chaque mois. Enfin, notre support est labellisé ?Expert Mobile Data?. Un label très exigeant qui nous oblige à assurer une qualité et une technicité vérifiées pour notre support.

Les clients recherchent une grille simple de prestations et de tarifications. Quels efforts menez-vous dans ce sens ?
Pierre-Yves Rallet :
Il est vrai que les grilles restent un peu complexes. Toutefois, il est difficile de répondre à la multiplicité de demandes du client sans proposer un éventail de solution, avec la tarification la plus adaptée. Nous ne pouvons pas affirmer comme Ford à une époque : « Vous avez le choix de la couleur tant qu’elle est noire ». Néanmoins, nous nous efforçons de simplifier la lecture des offres. Ainsi, nous recherchons au maximum la correspondance des tarifs comme suit : 10 Mo transférés facturés au prix d’une heure de transfert. Enfin, nous proposons un forfait illimité. Et nous poursuivons nos efforts en ce sens, pour simplifier la compréhension par les clients et donc améliorer la commercialisation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur