Haut débit mobile (volet 4) : l’accès HSDPA apporte au mobile les avantages de l’ADSL

Mobilité

L’émergence des services 3,5G dit 3G+ va permettre de surfer aussi aisément
sur son mobile que sur son PC.

Réseau
Évolution de l’UMTS, également appelée ?3,5G?, le HSDPA (High Speed Downlink Packet Access) est compatible avec son prédécesseur. Pour le déployer, les opérateurs n’ont qu’à effectuer une mise à jour logicielle de leur réseau UMTS existant. Ce type d’opération s’est révélé bénéfique et a bien fonctionné pour le passage du GPRS ou Edge. Il apporte des communications de meilleure qualité, et promet surtout d’élever fortement les débits.

Débits
Avec des débits annoncés en Mégabit par seconde (Mbit/s), le HSDPA amène réellement le haut débit mobile. Si les réseaux HSDPA actuellement déployés sont calibrés pour fournir des débits maximaux de 2 Mbit/s, le potentiel est bien supérieur et s’exprime en dizaines de Mbit/s. Enfin, les débits ascendants (du mobile vers le réseau) ouvrent des horizons applicatifs bien plus importants pour, par exemple, le travail collaboratif en temps réel.

Couverture
Orange annonce déjà une couverture de 20 % de la population française fin 2006, tandis que SFR XXXX. Ces deux opérateurs ont déjà lancé plusieurs tests en 2006 auprès de clients entreprise. Les premières offres commerciales apparaîtront sous peu. De son côté, Bouygues Telecom ne lancera cette technologie que début 2007.

Pour quoi faire ?
Avec les hauts débits (aux normes actuelles), un fichier de trois mégaoctets est téléchargé en moins de quinze secondes contre plus d’une minute en UMTS et plus de minutes en GPRS. Cela donne une idée de l’accélération qu’apporte le HSDPA. Et cela répond justement à une forte attente clairement exprimée par les entreprises.

Il devient alors imaginable de télécharger tout contenu multimédia, même volumineux. Les opérateurs parlent de la télévision mobile, tout en misant sur des utilisations en entreprise, où l’usage de la télévision reste très marginal.

En revanche, le travail collaboratif devient une réalité. Et le déploiement d’un client logiciel riche sur un PDA (ou un PC) ouvre la porte des applications d’entreprise les plus exigeantes en termes de débit, tout en téléphonant, envoyant des e-mail? Bref, enfin le confort d’une bonne connexion ADSL en situation de mobilité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur