Hébergement : 1&1 adapte son offre aux PME

Cloud

L’hébergeur 1&1 rend son offre Serveur Cloud Dynamique encore plus flexible pour les petites entreprises et les start-up.

L’hébergeur 1&1 Internet France a opéré plusieurs changements dans son offre Serveur Cloud Dynamique, pour la rendre encore plus attrayante pour les TPE et PME.

On cible clairement cette cible “SOHO” (small office/home office, les auto-entrepreneurs et artisans), PME et TPE“, nous assure François Potevin, directeur marketing France de 1&1 Internet, contacté par téléphone.

On avait déjà depuis 2009 une offre innovante appelée ‘Serveur Cloud Dynamique‘ permettant à nos clients de commander un serveur (machine dédiée avec un OS installé) et de changer à la demande sa configuration. Selon les besoins, il pouvait acheter des ressources hardware à la demande.”

La nouveauté introduite le 7 mars est de laisser le client ajouter ses ressources et les moduler quand il le veut, tout en étant facturé à l’heure.

Par exemple, pour une campagne de publicité, une entreprise peut ajouter des ressources pour quelques jours et ne payer qu’au prorata des heures utilisées.”

Un changement de configuration dans l’interface Web de contrôle se répercute en 5 minutes sur le hardware.

De plus, “sur le même contrat, le client peut commander non plus une seule machine, mais autant de serveurs qu’il veut jusqu’à 99 machines, qu’il peut configurer comme il le souhaite.”

Une limite haute à 99 serveurs, mais en pratique, les plus gros clients montent à 5 ou 10 serveurs, nous assure le directeur.

L’objectif de 1&1 est de pousser le modèle de l’IaaS (Infrastructure as a Service).

Le client va construire son petit data center, sa propre infrastructure, et la configurer comme il le souhaite en fonction de ses besoins.”

“Par exemple s’il fait de l’hébergement vidéo il pourrait avoir un gros serveur de stockage, un petit serveur de calcul à côté et un troisième serveur de sauvegarde. Il va les mettre en réseau et les faire parler entre eux“, résume François Potevin.

Si l’offre est comparable à celle d’Amazon (AWS), la différence serait surtout sur le prix.

Si on compare, les prix de 1&1 sont bien plus compétitifs. Nos ressources, on les vend 1 centime d’euro par heure. Un cœur, 100 Go d’espace disque, 1Go de RAM, c’est 1 centime par heure. Soit 7,20 euros pas mois.”

En plus de l’abonnement de base à 19,99 euros HT par mois (qui comprend 1 cœur, 1 Go de mémoire vive et 100 Go d’espace disque).

Amazon a récemment baissé ses prix pour devenir plus compétitif sur les petites entreprises, mais le représentant de 1&1 assure que ce concurrent américain reste deux fois plus cher à l’utilisation.

Notons qu’Amazon reste encore devant en matière de fonctionnalités.

Mais pour les petites structure, 1&1 intègre directement dans son offre des services à valeur ajoutées.

Par exemple des applications Android et iOS permettent désormais de monitorer et d’acheter/annuler de la ressource matérielle pour ses serveurs directement depuis son smartphone.

De même, noms de domaine, certificats SSL, système d’exploitation au choix sont toujours inclus à l’offre de base sans coût supplémentaires.

L’offre est conçue pour intégrer tous les services de bases nécessaires quand il achète un serveur. C’est un effort de transparence“, affirme François Potevin.

Techniquement, Serveur Cloud Dynamique consiste en des serveurs dédiés, et la flexibilité est permise par la technologie de virtualisation open source Xen, de Citrix System.

A l’avenir, 1&1 va de plus en plus se concentrer sur le développement de ces services IaaS, avec de plus en plus de flexibilité. Cela lui permet de progressivement s’adresser aux plus grosses entreprises.

Mais l’hébergeur allemand continue de se battre sur les prix, par exemple grâce aux processeurs AMD Interlagos introduits dans ses offres en début d’année.

 

Logo : © Leo Lintang – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur