Hébergement : Claranet confirme le rachat d’Amen

Cloud

L’hébergeur français, rattaché jusqu’ici à Via Net.Works, change de propriétaire. Les services Claranet et Amen devraient cohabiter.

C’est officiel : Amen est désormais entre les mains de Claranet, un prestataire d’hébergement et de services Internet présent dans quatre pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, France et Espagne). Outre l’hébergeur français qui affiche 100 000 clients, Claranet prend possession des activités américaines, portugaises et néerlandaises exploitées jusqu’ici par Via Net.Works. La transaction globale s’élève à 9,3 millions de dollars (7,7 millions d’euros).

Mais l’opération de rapprochement a suscité quelques craintes de la part d’une partie des salariés d’Amen. Ceux-ci avaient entamé un mouvement de grève qui s’est échelonné entre avril et juin (voir article du 13 mai 2005). Depuis, la situation en interne semble apaisée. “Claranet ne prévoit pas de plan social (?) Au contraire, il souhaite mener un plan de recrutement”, explique un porte-parole d’Amen. A priori, les deux activités Amen et Claranet devraient cohabiter en France, ce qui représente un effectif cumulé d’environ 90 personnes (une quarantaine pour Amen France et cinquante pour Claranet France).

Signes d’apaisement

Vnunet.fr a essayé en vain de contacter le groupe de salariés dissidents dans la journée de lundi. Dans leur dernière contribution sur AmenEnGreve.info datée du 1er juin (qui n’est plus accessible en ligne directement), l’animateur du blog indique que “les négociations en cours avec Claranet ayant enregistré des avancées significatives, les salariés d’Amen ont decidé de reprendre le travail (?) Les salariés ont toutefois demandé la poursuite des négociations entamées.” En revanche, aucune précision n’a été donnée aux clients de l’hébergeur qui avaient exprimé leur mécontentement compte tenu de l’interruption de service.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur