Hébergement collaboratif : GuesttoGuest invite Trampolinn chez lui

EntrepriseFusions-acquisitions
Guesttoguest
2 5

Le réseau d’échange gratuit de maisons GuesttoGuest s’est emparé de son homologue français Trampolinn, qui propose un service d’hébergement chez l’habitant.

La plate-forme Web française GuesttoGuest, spécialiste de l’échange de maison entre particuliers, vient de s’offrir un de ses concurrents sur le secteur de l’hébergement alternatif, Trampolinn.

Le montant de cette acquisition n’a pas été dévoilé.

Fondé par Hugo Allary, Trampolinn repose sur le concept d’hébergement gratuit chez l’habitant, pour une ou plusieurs nuits, en échange de points à gagner, qui permet, dans un second temps, au particulier hébergeur de se loger gratuitement chez un autre membre de la plate-forme.

La communauté Trampolinn propose aujourd’hui quelques 4 500 destinations dédiées au partage de nuits.

Ce rachat va permettre à GuesttoGuest, fondé en 2011 par Emmanuel Arnaud et Charles Edouard Girard d’enrichir sa communauté de membres, via l’ajout de 35 000 utilisateurs supplémentaires dans le monde entier.  Et, dans le même temps, d’ouvrir son service Web à « une cible plus jeune ».

GuesttoGuest repose sur un système d’échange gratuite de maisons ou d’appartements, sans abonnement ni frais de transaction. Seuls les services optionnels sont payants, comme la demande d’une caution par le prêteur. La plate-forme prélève alors une commission de l’ordre de 3,5%.

En juillet 2015, la start-up a réussi à boucler plusieurs levées de fonds, dont une de 4 millions d’euros avec le concours de l’assureur MAIF, qui propose depuis septembre 2014 une assurance tous risques aux membres de la plate-forme.

Ces tours de tables lui ont permis de déclencher plusieurs leviers, aboutissant à multiplier par six le nombre de logements disponibles (235 000 actuellement contre 38 000 en 2014).

Disponible sous la forme d’app mobile pour iOS et Android, le site Web GuesttoGuest est aussi accessible en sept langues (français, anglais, espagnol, italien, portugais, allemand et néerlandais).

 

Crédit image : Syda Productions – Shutetrstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur