Hébergement : Deutsche Telekom candidat à la reprise de Strato

Cloud

Freenet, qui cède sa filiale hébergement Web Strato, a reçu plusieurs dossiers de repreneurs : Deustche Telekom, United Internet…Le suspense reste entier.

Alors que la période de dépôt des offres pour la reprise de Strato s’est clôturée le 2 septembre, Handelsblatt révèle que Deutsche Telekom serait intéressé la filiale hébergement de sites Internet du groupe Freenet AG. Le journal allemand tiendrait cette information “de sources proches du dossier”.

On sait que Freenet étudie actuellement les dossiers déposés. Le montant de la transaction finale pourrait avoisiner les 300 millions d’euros.

Un prix jugé trop cher par OVH, fournisseur de services Internet (hébergement, nom de domaine, création de sites Web…),  qui avait pourtant souhaité déposer une offre.

Prudent, son fondateur Octave Klaba avait indiqué fin juillet qu’il estimait le prix à 220 millions d’euros et ne pouvait guère augmenter sa proposition, jugeant la prise de risques trop importante.

Des poids lourds télécoms européens regardent le dossier Strato

Dans le même article du Handelsblatt, on apprend qu’outre Deutsche Telekom, United Internet AG (un autre groupe allemand qui possède notamment le spécialiste de l’hébergement 1&1), un fournisseur d’accès d’origine britannique et deux investisseurs convoiteraient aussi Strato.

Mais United Internet, qui dispose d’une place prédominante sur le marché de l’hébergement Web en Europe , pourrait s’attirer les foudres des autorités anti-trust allemandes et européennes en cas de tentative de prise de contrôle de Strato.

Joint par Dow Jones, une porte-parole de Deutsche Telekom a déclaré que l’entreprise avait pour habitude de ne pas commenter les rumeurs de marché. Aucun porte-parole de Freenet et de United Internet n’étaient disponibles pour commenter.

Contacté récemment par ITespresso.fr, OVH n’a également pas retourné notre demande de suivi…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur