Hebergement et virtualisation (3) : Amen: “Virtuozzo ou rien”

Cloud

Vnunet.fr a interrogé trois prestataires hébergeurs sur leur approche de la virtualisation. Volet 3 : Amen.

Pour lancer ses offres virtualisées, l’hébergeur parisien, revendu par Claranet en Juillet dernier à l’italien Dada, s’est appuyé sur les solutions proposées par SW SOFT devenu depuis Parrallels.

En premier lieu, la technologie Virtuozzo basée sur OpenVZ (3) est utilisée comme base pour gérer la virtualisation. En second lieu, l’interface d’administration Plesk 8.6 est proposée sur chaque serveur virtuel pour simplifier l’administration (création de domaines, comptes mails, etc.)

“Virtuozzo s’est s’imposé au fil des années comme un leader reconnu sur son marché et c’est très naturellement que nous lui renouvellons notre confiance en intégrant la technologie Virtuozzo 4.0 à notre nouvelle gamme de serveurs virtuels sous Linux”, indique Eric Sansonny, directeur commercial d’Amen.

Le coût du service varie en fonction des besoins de 5 à 30 euros HT par mois pour utiliser de 1 à 6 parts processeur, 256 à 1 Go de mémoire RAM et de 125 à 750 Go de trafic mensuel.

Pour aller plus loin, Vnunet.fr a récemment interrogé Eric Sansonny pour en savoir plus sur cette technologie à l’occasion d’une interview plus poussée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur