Hébergement : Gandi pose ses valises en Asie

Régulations
gandi-asie

L’hébergeur franchit une nouvelle étape dans sa stratégie de développement à l’international en annonçant l’ouverture prochaine d’une filiale à Taïwan.

Gandi mettra bientôt un pied en Asie.

Dans le cadre de la conférence PyCon IP 2014, qui se tiendra à Tokyo en septembre prochain, l’hébergeur officialisera l’ouverture d’une filiale à Taipei, capitale et coeur économique de Taïwan. Cette implantation lui permettra notamment d’organiser son support client en 24/7 grâce au décalage horaire, tout en proposant un contact local aux clients asiatiques.

La création de cette structure est confiée à Thomas Kuiper. L’ancien développeur de Club-Internet (un fournisseur d’accès disparu dans la consolidation du marché) est installé sur place depuis 2005. Il y a développé différents projets de systèmes embarqués de télécommunication et d’applications médicales avant d’intégrer Gandi.

L’hébergeur – qui a enregistré, à ce jour, plus d’un million et demi de noms de domaines – franchit là une nouvelle étape dans le déploiement de ses services à l’international, après avoir ouvert des data centers à San Francisco et au Luxembourg, en complément à ses trois sites parisiens.

Autre évolution, annoncée début juin en direction des développeurs : l’arrivée d’instances Ruby sur Simple Hosting, cette offre PaaS (Platform-as-a-Service) accessible pour 4 à 32 euros HT par mois et qui héberge actuellement plus de 50 000 sites. Une innovation qui s’ajoute au support de PHP (90% des instances), Node.js et Python, lesquels peuvent être accompagnés par les bases de données MySQL, PosgreSQL ou MongoDB.

Gandi poursuit aussi l’extension de son offre de noms de domaines. Les .host, .press, .republican, .vegas, .website et .paris ont récemment rejoint une liste sur laquelle apparaîtront, ce mardi 8 juillet dans l’après-midi, les .christmas et .blackfriday. Comme le note Silicon.fr, une vingtaine d’autres extensions seront lancées dans le courant du mois, dont les .beer, .media, .exchange et .bio.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de l’hébergement Web ?

Crédit photo : HTU – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur