Hébergement : la situation reste instable chez Redbus Interhouse

Cloud

Depuis dimanche, une grave panne d’electricité affecte un centre serveur parisien du prestataire, ce qui pénalise des milliers de sites.

“Actions correctives ce soir à 20h00”. C’est sous cet intitulé de mail envoyé lundi après-midi que Stéphane Duproz, directeur général de Redbus Interhouse France, explique à ses clients que l’hébergeur et EDF vont de nouveau procéder à une coupure électrique générale au sein du centre serveur situé à Courbevoie (Hauts-de-Seine) pour tenter de revenir à un fonctionnement normal de l’alimentation EDF.

Le responsable de Redbus Interhouse France explique la démarche technique : “Nous devons procéder à la reconnection des UPS sur les groupes électrogènes pour recharger les batteries et à la maintenance du disjoncteur normal TGBT (alimenté par EDF)”.

“Ces opérations comportent un risque de coupure électrique”, avertit Stéphane Duproz toujours dans le même mail. Pour faire face à ce nouveau black out, un porte-parole de Redbus indique que les webmasters des sites hébergés chez Redbus auraient “décidé de stopper eux-même leurs serveurs” pour éviter des dégâts collatéraux liés à cette méga-panne d’électricité (risques de disques durs cassés, de pertes de données ou de machines qui ne supportent pas les coupures électriques brutales). Mais la nuit de lundi à mardi risque encore d’être pénible en termes de stabilité et d’accessibilité des sites Web.

Coupure électrique générale à répétition

Depuis dimanche matin, une importante panne de courant électrique a sérieusement affecté le fonctionnement de cet important centre hébergeur Internet en banlieue parisienne, qui a perturbé l’exploitation d’un grand nombre de site internet français. Rappelons que le centre serveur de Redbus Interhouse France collabore avec des hébergeurs comme OVH, Amen ou Ikoula? Autant dire que cette panne d’électricité touche potentiellement des milliers de sites Internet.

Selon les forums qui sont consacrés à ce sujet, des premières esquisses d’explications sont données : il semblerait que l’alimentation EDF du centre serveur parisien ait lâché dans la mâtinée de dimanche vers 10h30 et le groupe électrogène de secours n’a pas pris le relais. Le service est interrompu jusqu’à midi. A deux autres reprises dans l’après-midi de dimanche, le centre serveur auraît fait l’objet d’une coupure électrique générale.

La situation devient très embarrassante compte tenu de l’incapacité à remettre en marche le disjoncteur principal. Contacté par Vnunet.fr dans l’après-midi de lundi, un porte-parole de Redbus Interhouse France indiquait que les équipes de techniciens ne comprenaient toujours pas pourquoi les générateurs de secours n’avaient pas pris convenablement le relais. Du coup, depuis dimanche, le centre serveur fonctionne avec des groupes électrogènes, ce qui signifie que la stabilité et l’accessibilité des services n’ont pas pu être garanties.

Communication de crise

Pour tenter rassurer leurs clients, les hébergeurs, qui disposent de serveurs chez Redbus, commencent également à communiquer auprès de leurs propres clients. “Nous sommes sincèrement désolés pour les clients housing qui utilisent nos services de location de baie avec la collaboration de Redbus (?)A part les clients housing, OVH n’a pas été touché par la panne de Redbus. En effet, nous avons notre propre datacentre où tout l’hébergement mutualisé et dédié est assuré directement par OVH”, indique Octave Klaba, PDG du prestataire de services et d’hébergement à prix discount.

En attendant que la panne soit définitivement réparée et que ses causes soit clairement établies, des webmasters critiquent sur le forum le manque de communication de Redbus et rappellent qu’il s’agit du deuxième incident de ce type en un mois d’intervalle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur