Hébergement : le mutualisé d’Online bascule sur ARM

Bases de donnéesCloudData-stockageServeursStockage
online-arm-hebergement
2 0

Renouvelée, l’offre d’hébergement mutualisé proposée par Online s’appuie désormais sur la plate-forme cloud Scaleway et ses serveurs ARM.

Construite sur des serveurs ARM, la plate-forme cloud Scaleway sert dorénavant de base aux offres mutualisées d’Online.

L’hébergeur filiale du groupe Iliad-Free vient d’annoncer une refonte de son catalogue. Celui-ci est désormais divisé en trois solutions dont les performances sont dites « 14 fois supérieures » à celles de l’ancienne génération.

Le basculement sera automatique pour les clients actuels au moment du renouvellement. Avec, dans tous les cas, un nom de domaine et le trafic illimité.

Ce qui varie, c’est surtout l’espace disque : 150 Go pour la formule Hébergement Perso, qui inclut par ailleurs 3 adresses e-mail et une base de données MySQL (3 connexions simultanées) pour 1,99 euro HT par mois.

Il faut compter 3,99 euros, toujours hors taxes, pour passer à 300 Go de stockage, 100 adresses courriel et 5 bases de données MySQL (50 connexions) dans le cadre de l’offre Hébergement Pro.

Le troisième palier – Hébergement Business – est fixé à 5,99 euros pour 750 Go, 750 adresses e-mail et 10 bases de données (75 connexions).

L’ancienne offre Perso était deux fois moins chère, mais elle ne proposait que 1 Go de stockage. Même constat pour l’offre Pro, qui plafonnait à 10 Go et 10 adresses e-mail.

Moins intéressante sur le papier que l’offre Pack Illimité qu’elle remplace, la formule Business pourrait se révéler plus efficace dans la pratique, l’illimité d’Online étant, comme le souligne Silicon.fr, freiné à l’usage par des contraintes de performances qui sont ici levées.

On notera néanmoins que si les sous-domaines sont illimités, le multi-domaine n’est toujours pas accessible (on peut recourir à des alias de noms de domaines, facturés 0,50 euro HT par mois l’unité).

La disponibilité du SSL aurait été un plus pour les clients professionnels, non seulement en termes de sécurité (FTPS, POP3S, SMTPS…), mais aussi de référencement dans les moteurs de recherche (l’utilisation du HTTPS est favorisée par Google). Online a toutefois promis l’arrivée de « nouveaux services ». A surveiller, donc.

Crédit photo : Online


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur