Hébergement Web : Magic Online sort de son chapeau Netissime

CloudDatacentersEntrepriseFusions-acquisitionsGestion cloudServeurs
magic-online-acquiert-netissime
1 41

Magic Online annonce l’acquisition de l’hébergeur lyonnais Netissime. Quand deux pionniers français de l’IT se rapprochent.

Petit mouvement de consolidation parmi les prestataires indépendants de services Web et télécoms en France. Magic Online vient d’annoncer l’acquisition de l’hébergeur lyonnais Netissime (jusqu’ici propriété du groupe ELB). Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Une opération de croissance externe qui permet à l’acquéreur de renforcer sa position dans le segment des services managés, cloud et télécoms.

Ce deal regroupe les forces de deux pionniers dans l’hébergement Web. Ainsi, Magic Online est présent depuis 20 ans…Tout comme Netissime. Le premier a son siège social en région parisienne tandis que le second s’est développé à partir de Lyon.

Les synergies vont démarrer avec le partage du catalogue de services et l’unification des outils métiers. L’offre de prestations BtoB sera élargie à  l’accès Internet très haut débit, à la VOIP, au cloud et aux plans de reprise d’activité sous environnement VMware.

Le rachat de Netissime par Magic Online va aussi permettre de booster les revenus. L’acquéreur évoque un un nouvel ensemble pesant 12 millions d’euros (un tiers du CA en provenance de Netissime) et doté d’un effectif de 80 personnes.

D’autres indicateurs sont fournis : 20 000 clients, 20 000 serveurs hébergés, 50 000 noms de domaines supervisés en tant que registrar (bureau d’enregistrement) et une présence commerciale dans trois pays (France, Italie, Espagne).

En 2011, Magic Online avait déjà procédé à l’acquisition d’Euroweb (hébergement sur infrastructures dédiées).

« L’intégration de Netissime nous permettra de rentabiliser plus rapidement nos investissements », évoque Philippe Barouk, Président de Magic Online. L’acquéreur évoque désormais « la présence dans trois data centers », même si le centre de données de Netissime à Lyon avait été cédé à Euclyde en avril.

En fouillant dans nos archives, on a retrouvé une interview vidéo de Netissime remontant à 2013. A l’époque, nous avions comme interlocuteur Thomas Thevenon, à l’époque en charge du développement et de la communication pour la société IT lyonnaise. On la glisse ci-dessous pour le plaisir.

(Crédit photo : Magic Online)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur