Heetch : les deux dirigeants sont poursuivis en correctionnelle

Apps mobilesJuridiqueMobilitéRégulations
heetch
2 8

Les deux dirigeants de Heetch, app mobile de mise en relation entre particuliers et chauffeurs non professionnels, comparaîtront en correctionnelle pour « exercice illégal » et » pratique commerciale trompeuse ».

Ce qui devait arriver arriva : concurrent du controversé, et désormais interdit, UberPop, l’application mobile Heetch, spécialiste du VTC,  entre dans la tourmente de la justice.

Comme le révèle Le Monde, après une journée de garde à vue le 19 janvier, les deux fondateurs de l’app de transport en particuliers Heetch, Teddy Pellerin et Mathieu Jacob, seront jugés, en juin prochain, par un tribunal correctionnel, après avoir été déférés devant le procureur de la République.

Ce qui est reproché aux deux hommes : « organisation illicite de mise en relation » avec des chauffeurs non taxis, ni véhicules de transport avec chauffeur (VTC), de « complicité d’exercice illégal de la profession de taxi » et de « pratique commerciale trompeuse ».

Notons que Heetch, fondé en 2013, fonctionne sur le même modèle que celui proposé par feu UberPop, propriété d’Uber : être une application mobile de mise en relation entre passagers et chauffeurs non professionnels disposant d’un véhicule.

Lors d’une forte mobilisation des taxis au printemps 2015, Uber avait été contraint de faire baisser le rideau à UberPop. Un sort que n’a pas connu Heetch, malgré le récent avis du Conseil Constitutionnel confirmant l’illégalité de ce type de service.

Surfant sur la fin d’UberPop, Heetch a enregistré, ces derniers mois, un regain d’intérêt, développant ainsi fortement sa base de clients.

Un certain succès qui laisse un goût amer aux chauffeurs de taxi et aux services traditionnels de VTC, composés de chauffeurs professionnels.

Dans un communiqué du 7 janvier, l’intersyndicale des chauffeurs de taxi, comme le relaye Les Echos, exige « l’arrêt immédiat de toute activité de Heetch qui organise du transport clandestin sous couvert de covoiturage, malgré la décision du Conseil constitutionnel. »

Contacté par le quotidien, son fondateur, Teddy Pellerin, annonce 50 000 trajets hebdomadaires aujourd’hui, contre 40 000 en juin 2015. Heetch serait désormais la deuxième application mobile de transport la plus téléchargée sur l’AppStore, derrière Uber.

Rappelons par ailleurs que les deux dirigeants français d’Uber, Thibaud Simphal et Pierre-Dimitri Gore-Coty, seront jugés devant le Tribunal correctionnel de Paris les 11 et 12 février prochains, pour pratique commerciale trompeuse, complicité d’exercice illégal de la profession de taxi et traitement de données informatiques illégal. Peine encourue : jusqu’à deux ans de prison.

 

Crédit image : Sarymsakov Andrey – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur