Hello bank! ouvre un chapitre crowdlending avec Credit.fr

EntrepriseLevées de fonds
credit-fr-hello-bank
2 41 Donnez votre avis

Pour faciliter l’investissement direct de ses clients dans des projets entrepreneuriaux, Hello bank! se rapproche de la plate-forme de crowdlending Credit.fr.

La liste des produits d’investissement disponibles au catalogue de Hello bank! s’allonge.

À la Bourse s’ajoute désormais le crowdlending (financement participatif de prêt).

La banque mobile de BNP Paribas s’est associée à la plate-forme Credit.fr pour permettre à ses clients d’y ouvrir un compte depuis leur espace personnel… et de mettre ainsi leur épargne au service de projets entrepreneuriaux.

Anticipant la nouvelle réglementation qui doit entrer en vigueur le 1er octobre 2016, Hello bank! annonce une limite de 2 000 euros par investisseur et par projet.

En tenant compte des commissions d’apport prélevées par ses soins, les taux d’intérêts brut varient de 3,40 % à 8,70 % en fonction de la catégorie des projets (Sélectif, Équilibré ou Dynamique) et de la durée du prêt.

Pourquoi avec choisi Credit.fr plutôt que des concurrents comme Lendix, Unilend et Lendopolis ? Selon Les Échos, la plate-forme ne présente aucun défaut dans son historique. Il est vrai qu’elle est très sélective : 91 projets financés depuis le lancement de son activité en mars 2015, pour plus de 10 000 dossiers de candidature reçus*.

Pour lancer la dynamique, 100 euros sont offerts aux prêteurs jusqu’au 30 novembre 2016, à condition qu’ils investissent au moins ce montant dans les 30 jours suivant leur inscription.

Hello bank! prend ses précautions en renvoyant vers la rubrique « Tout savoir et tout comprendre » de Credit.fr et en mentionnant clairement que le crowdlending « comporte des risques de non remboursement [sic] ».

La banque digitale met trois projets en avant sur sa page Web dédiée : un dentiste parisien qui veut renforcer son fonds de roulement, une société de mécanique générale qui souhaite acquérir deux machines et en remettre deux autres à niveaux, ainsi qu’une entreprise de vente en ligne de textiles de maison qui désire refondre son site Internet.

Pour Credit.fr, qui dispose depuis octobre 2014 d’un agrément ORIAS en tant qu’IFP (intermédiaire en financement participatif), c’est une nouvelle jonction avec le secteur bancaire, au-delà des opérations de cofinancement.

Pour le marché français du prêt participatif, c’est un levier de croissance : de 31,5 millions d’euros d’investissements en 2015, il pourrait atteindre 120 millions cette année et le milliard dans un horizon de deux à trois ans.

À voir en complément, l’interview, sur le salon VIVA Technology, de Laurent de Bernède. Le cofondateur de Credit.fr revient sur l’ouverture de la plate-forme aux personnes morales et sur l’extension aux organisations institutionnelles, notamment les assureurs. Il revient également sur les perspectives qu’ouvre la nouvelle réglementation, tout particulièrement l’obtention du statut de CIP (conseiller en investissement participatif).

* Credit.fr revendique 4,2 millions d’euros injectés par 6 300 prêteurs particuliers. Le montant moyen des levées est annoncé à 60 000 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur