Hello Show : Orange Bank prendra ses marques cet été

E-commerceE-paiementMarketing
orange-bank-stephane-richard

Lors de la convention innovation du groupe Orange, les fondements d’Orange Bank ont été dévoilés par le P-DG Stéphane Richard. Démarrage grand public prévu le 6 juillet.

Orange a profité de sa convention Hello Show dédié à l’innovation pour dévoiler officiellement Orange Bank.

La nouvelle offre de « banque 100% mobile » sera lancée en France d’abord auprès des collaborateurs d’Orange à la mi-mai puis elle sera mise à la disposition du grand public à partir du 6 juillet 2017.

Après une prise de participation majoritaire dans Groupama Banque, le groupe télécoms prend les manettes pour monter sa propre offre censée répondre aux nouveaux usages de clients de la banque à l’ère digital.

Orange Bank s’appuiera sur une app dédiée, sur un site Interne et des conseillers dans 140 boutiques agréées du réseau de distribution Orange.

Le package initial intègre d’emblée un compte, une carte, un découvert autorisé et un livret d’épargne rémunéré. Pour le démarrage, le groupe télécoms met en avant les services gratuits.

« La carte bancaire [Visa] sera gratuite, il n’y aura pas de frais de tenue de compte quand on utilise ses moyens de paiement et aucune condition de revenu ne sera exigée pour les clients. »

Avec quelques conditions : c’est gratuit à partir de trois paiements ou retraits par mois par carte Visa ou paiement mobile Orange Bank. Faute d’usage, des frais de tenue de compte seront facturés (5 euros/mois).

Intelligence artificielle : Watson d’IBM aux couleurs d’Orange Bank pour le conseil client

D’ici 2018, l’offre s’enrichira progressivement de services additionnels comme l’épargne (a priori prévu à la rentrée 2017), le crédit (dont l’immobilier) et l’assurance-vie en janvier 2018, selon @lebnett.

Sous la houlette du directeur général André Coisne, Orange Bank s’engage aussi à pousser des usages comme le paiement mobile et  l’envoi d’argent par SMS et à proposer des services comme la mise à jour instantanée du solde ou le blocage temporaire de la carte.

Il sera possible d’ouvrir un compte instantanément à partir d’un smartphone en photographiant les pièces d’identité.

Pour la partie relation client multicanal (qui mobilise une centaine de personnes), Orange Bank met en avant un conseiller virtuel disponible en permanence par chat.

Derrière cet agent conversationnel perçu comme « le premier point de contact de tous les clients de la banque », on trouve la technologie d’intelligence artificielle Watson d’IBM.

Fort de ces propriétés de machines learning (« apprentissage automatique »), elle devrait être en mesure d’ effectuer des tâches personnalisés au nom des clients comme des virements ou réaliser des services d’épargne.

Stéphane Richard, P-DG du groupe Orange, a réitéré les objectifs dans la FinTech : 400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 dans tous les domaines des services financiers sur l’ensemble de nos marchés. Le groupe télécoms compte fédérer « à terme » deux millions de clients en France.

Un site Internet et un compte Twitter dédié ont été ouverts avec cette première présentation officielle d’Orange Bank.

Ecoutez le pitch promotionnel d’André Coisne ci-dessous :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur