Hercules sort son premier netbook, l’eCafé

Mobilité

Avec l’eCafé, Hercules espère voir se multiplier les utilisateurs de son netbook sur les terrasses des bistros.

Hercules propose la pause eCafé. On connaissait le fabricant pour les écrans, les produits Wi-Fi, les accessoires audio et vidéo. Il combine aujourd’hui tous ces éléments et en ajoute de nouveaux pour se lancer sur le marché des netbooks.

L’eCafé doté d’un écran huit pouces mat, pour éviter les reflets en extérieur, pèse moins d’un kilo. Il présente une autonomie de plus de trois heures en lecture vidéo et audio continue. Il se connecte en Wi-Fi et est compatible avec les cartes 3G des trois opérateurs, Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Hercules conçoit la machine comme une interface de loisir, et a axé sa conception autour de l’Internet et le multimédia. Tournant sous le système d’exploitation Linux Mandriva (512 Mo de mémoire vive), l’interface d’accueil est très intuitive et est divisée en plusieurs “univers”. Un peu comme lorsque l’on utilise son téléphone, pas besoin de se demander quel logiciel peut bien exécuter la tâche demandée.

Un portail Web dédié vient compléter l’écosystème eCafé

“Communiquer” d’abord avec le client de courrier électronique, la messagerie instantanée, “Travailler” ensuite avec la suite bureautique OpenOffice qui, par défaut, sauvegarde les fichiers dans les formats compatibles avec Microsoft Office.

L’univers “Jouer” offre, quant à lui, l’accès à la gamme des jeux Gameloft développés spécialement pour l’eCafé. Enfin l’univers “Multimédia” propose un lecteur lecteur vidéo et audio, un éditeur d’image, et un logiciel de lecture de DVD lorsqu’un appareil externe est connecté.

Tout ces éléments (graphiques, logiciels, affichage des univers, etc.) sont personnalisables à souhait. En plus, Hercules vous dit comment faire avec des tutoriaux et des guides pratiques publiés sur le portail Web dédié à l’eCafé et accessible uniquement à partir du netbook. Les utilisateurs y trouvent également un accès à la plate-forme Hercules/Gameloft pour télécharger de nouveaux jeux (3 euro l’unité), une boutique pour se procurer des accessoires et surtout un espace de stockage de 30 Go venant compléter les 20 Go du disque dur de l’eCafé.

Commercialisé au prix de 299 euros, l’eCafé est distribué dans les magasins d’électronique grand public et dans les grandes surfaces… Un deuxième netbook de la gamme est annoncé pour une sortie prévue avant la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur