Hewlett-Packard a un nouveau big boss

Mobilité
Information - news

Mark Hurd, ancien dirigeant de NCR, a pour mission d’atteindre les objectifs de croissance promis par son prédécesseur Carly Fiorina.

Hewlett-Packard (HP) ne sera pas démantelé. Du moins pas dans un premier temps. “Je préfère analyser la situation (…) avant de tirer des conclusions aussi hâtives que celle-là”, a déclaré le nouveau directeur général du groupe informatique selon des propos recueillis par Reuters en référence à une éventuelle scission de la lucrative division imprimantes de l’entreprise. Moins de deux mois après l’éviction de Carly Fiorina (voir édition du 9 février 2005), Mark Hurd a donc été nommé à la tête du deuxième constructeur informatique mondial.

Agé de 48 ans, Mark Hurd dirigeait NCR, un fabricant de distributeurs automatiques et de matériel de stockage de données dont il avait réussi à redresser l’activité en moins de deux ans. Le conseil d’administration d’HP a donc nommé Mark Hurd pour ses capacités de ramener l’entreprise dans le droit chemin. Si la situation de HP n’est pas catastrophique, la croissance et les bénéfices n’étaient pas au rendez-vous. Et le titre a perdu la moitié de sa valeur sous le règne de Carly Fiorina, surtout marqué par l’acquisition de Compaq (voir édition du 13 mai 2002).

Mark Hurd, qui prendra ses nouvelles fonctions le 1er avril prochain, n’a pas dévoilé sa stratégie. Il sera à la tête d’une entité de plus de 150 000 personnes. HP a réalisé un chiffre d’affaires de 80 milliards de dollars environ en 2004. Plus petit, NCR revendique 6 milliards de dollars pour la même période.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur