HF Company teste le quintuple play dans la maison numérique de demain

Mobilité

Près de Tours, HF Company a ouvert un laboratoire pour tester les équipements
et services haut débit des opérateurs. Y compris le CPL.

le groupe HF Company, spécialisé dans l’électronique grand public, a inauguré hier, lundi 25 septembre, à Tauxigny (près de Tours) le Laboratoire des applications numériques (LAN). Conçu dans une configuration proche du réel à travers un habitat représentatif (en terme d’usage de réseaux de communication haut débit et de réception TV), le LAN est destiné à expérimenter les services d’accès Internet sur technologie xDSL ainsi que la distribution du réseau en mode CPL (courant porteur en ligne).

Le LAN se destine donc aux constructeurs et opérateurs soucieux de tester leurs solutions en “milieux naturel” avant le lancement commercial des produits. Répartit sur une surface totale de 970 mètres carrés sur deux niveaux (dont un habitat de 170 mètres carrés), ce laboratoire de test n’intègre pas seulement des solutions réseaux (avec infrastructure télécom de type DSLAM) mais aussi un ensemble d’équipements en “confortique” (moteurs de portail automatique sans fil, alarme, portiers vidéo, interphones…). Autant d’éléments susceptibles d’interagir sur la qualité de la ligne haut débit.

“La vocation du LAN est de répondre aux besoins immédiats des fabricants, fournisseurs d’accès et opérateurs de service en termes de respects des normes, de co-existences, d’interopérabilité et de qualité de service”, confirme le communiqué du groupe. Il est également mis à la disposition des universitaires dans le cadre de projets de recherche appliquée sur la convergence numérique. Il dispose en outre d’un ensemble de moyens de mesures professionnels (générateurs, simulateurs, séquenceurs, sondes…) qui allègeront d’autant les équipes chargés des tests.

Si le LAN s’adresse aux opérateurs et chercheurs (y compris dans les secteurs des applications multimédia), HF Company devrait l’exploiter pour ses propres expérimentations sur les courants porteurs en ligne (CPL) à travers sa filiale LEA racheté en mai 2005. Le CPL permet d’exploiter le réseau électrique résidentiel pour transporter les données informatiques. Pour HF Company, le CPL est “l’outil d’exploitation et de distribution universelle des signaux numériques domestiques”.

Le CPL entend notamment répondre aux exigences de la norme Homeplug AV qui promet un débit de 200 Mbits/s sur le réseau électriques. Une bande passante brute et partagée garante des transferts de contenus multimédia (films, musique, photos…) et notamment de la vidéo haute définition. Les solutions CPL actuelles se limitent aujourd’hui à un débit théorique de 85 Mbits/s (deux fois moins en dans les faits).

Le LAN de HF Comany a été reconnu “Independant Test Laboratory” (ITL) par le DSL Forum, un consortium de 200 industriels des équipements télécoms et réseaux. L’investissement nécessaire à sa création s’élève à 3 millions d’euros. Avec le LAN, HF Company mise sur le “quintuple play” qui ajoutera les services de “confortique” et de sécurité domestique au (bientôt) traditionnel Accès Internet-téléphonie fixe-TV-téléphonie mobile. Un secteur récemment abordé par Telecom Italia France à travers un nouveau forfait Alice qui, en partenariat avec la société de sécurité EPS, propose des services de télésurveillance par ADSL.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur