HiPay : l’entrée en Bourse de la branche e-paiement de HiMedia est proche

BourseE-paiementEntrepriseMarketing
hipay-entree-bourse
2 4

Le groupe Internet HiMedia s’active pour l’introduction en Bourse de son activité de paiement électronique HiPay qui surviendra d’ici la fin du mois.

Le 29 juin prochain, le groupe HiMedia va introduire en Bourse sa branche HiPay dédiée au paiement électronique.

L’assemblée générale mixte des actionnaires du groupe Internet présidé par Cyril Zimmermann a approuvé le projet en début de semaine en vue d’un projet de distribution en nature d’actions HiPay Group.

Alors que, début juin, l’AMF avait délivré un visa sur le prospectus d’HiPay Group en vue d’une introduction en Bourse de l’activité e-paiement sur Euronext Paris.

Le groupe HiMedia va distribuer 80 % des actions HiPay Group à raison d’une action HiPay pour une action HiMedia. Le reliquat (20%) sera conservé par HiMedia.

L’apport donne lieu à la création de 54,4 millions d’actions nouvelles HiPay Group sur la base d’un titre fixé à 1,28 euro. « La société est valorisée à environ 70 millions d’euros, dont 15 millions d’euros de cash », estime Les Echos.

Objectif de cette manœuvre boursière : disposer de moyens pour poursuivre le développement des activités d’HiPay mais aussi gagner en visibilité sur le marché.

D’autres mouvements similaires ont été observés dans ce sens : Atos a mis en Bourse Worldline l’an passé tandis qu’eBay prépare le scission avec PayPal destiné à entrer en Bourse d’ici la fin de l’année.

Coté sur le compartiment C de Euronext Paris (son entrée en Bourse remonte à l’année 2000), HiMedia Group s’est historiquement positionné sur l’édition en ligne et la publicité sur Internet. Puis il a progressivement étoffé son catalogue de solutions de paiement en ligne rassemblées sous l’étendard HiPay en 2003.

C’est cette branche d’activité qui a gagné en autonomie et qui entre en Bourse d’ici la fin du mois. Pour préparer cette échéance, Gabriel de Montessus a pris début mai la direction générale de HiPay Group. Tandis que Cyril Zimmermann a adopté les fonctions de président du conseil d’administration de HiPay Group.

HiPay : « un marché porteur et un retour à la croissance »

Titulaire de deux licences bancaires européennes d’établissement de paiement et d’émetteur de monnaie électronique, la nouvelle entité HiPay a vocation à proposer aux éditeurs de contenus numériques et aux e-commerçants diverses formules pour gérer les transactions en ligne (« 70 méthodes de paiement disponibles dans plus de 85 pays »).

Son catalogue repose sur un binôme d’offres : HiPay Fullservice (« traitement des transactions, gestion du risque, gestion des relations avec les banques et acquéreurs, business intelligence, transactions sur supports mobiles, réconciliation financière ou encore expansion internationale ») et HiPay Mobile (micro-paiement mutli-devices).

Sur le premier trimestre 2015, HiPay a réalisé un chiffre d’affaires de 6,2 millions d’euros (en hausse de 8% par rapport à la même période l’an passé).

Tandis que le volume de transactions est en hausse de 60% sur la période (« 12 millions de transactions traitées par mois » selon le site Web corporate). Le spécialiste e-paiement affiche des références clients comme Auchan, Ankama, Promod, The Kooples, Ubisoft et Badoo.

« 70 % de nos flux monétiques sont traités à l’international, mais les e-commerçants français représentent plus de 50 % de ces volumes », commente Gabriel de Montessus, cité par Les Echos, dans un article en date du 22 juin.

« L’objectif est donc de capter des marchands étrangers pour les accompagner hors de leurs frontières domestiques. »

En commentant les résultats du premier trimestre de HiMedia dévoilés début mai, Cyril Zimmermann déclarait : « HiPay a réussi à se faire une place dans la monétique et bénéficie d’un marché porteur : le retour à la croissance est confirmé et son rythme s’accélère. La prochaine cotation en Bourse de HiPay reposera ainsi sur des bases saines et solides. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur