Hitachi abandonne la production de télévisions

Cloud
© Carlos Santa Maria - Fotolia.com

Hitachi ne produira plus de téléviseurs. Le constructeur japonais, qui a vu ses bénéfices dégringoler au premier semestre 2011, rend son tablier et s’oriente vers des marchés jugés plus rentables.

Le monde des télévisions n’est pas dans son assiette. Sony a lancé les hostilités en annonçant une restructuration de ses activités dans le secteur. Hitachi prend sa suite en stoppant la production de TV pour se concentrer sur d’autres produits “plus rentables“.

Interrogé par la BBC, le porte-parole Atsushi Konno s’est montré catégorique. Hitachi continuera à commercialiser des télévisions, mais n’en produira plus dans ses usines.

La firme nippone se contentera de distribuer les appareils de ses partenaires. Cette décision fait écho à la vente récente de sa division stockage à Western Digital, induisant l’abandon des disques durs et périphériques apparentés.

Hitachi souhaite certainement se donner un peu d’air frais, alors qu’il révèle des bénéfices en chute libre au cours du premier trimestre 2011, soit -86% en rapport à l’exercice 2010.

Des résultats minés non seulement par les catastrophes naturelles survenues au Japon, mais aussi la baisse progressive de la demande.

Les téléviseurs 3D de nouvelle génération (dont les produits connectés) ont en effet trouvé leur place dans les foyers au cours de l’année 2010. Le marché semble être arrivé à saturation.

Ce que confirme David Rubenstein, analyste pour le cabinet MF Global. “Les ventes de téléviseurs n’occasionnent que des marges minimes et peu de valeur ajoutée”, prétend-il.

Samsung et LG, deux acteurs majeurs du segment, éprouvent eux aussi de grosses difficultés. C’est le moment de se tourner vers d’autres opportunités“, ajoute-t-il.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur