Hitachi invente le portable refroidi à l’eau

Mobilité

Le japonais Hitachi a mis une pompe à eau et un circuit fermé en lieu et place du classique ventilateur pour refroidir le processeur. Un système pas franchement nouveau sauf qu’il est appliqué ici à un ordinateur portable. Outre sa capacité à refroidir les composants, le principal avantage tient dans le silence qui s’en dégage.

Hitachi s’apprête à commercialiser un nouvel ordinateur portable plutôt original puisque le processeur est refroidi non pas à l’aide d’un ventilateur mais avec de l’eau. Le Flora 270W Silent Model dispose en effet d’un système de tubes flexibles qui permet de faire circuler le liquide en circuit fermé. En circulant au dessus des composants électroniques (le processeur essentiellement), la chaleur dégagée se transmet à l’eau, laquelle est pompée jusqu’à un réservoir situé à l’arrière de l’écran. Il est d’ailleurs visible, ce qui donne à l’ensemble un aspect innovant qui le distingue du reste des portables.

Pour le reste, le Flora 270W a tout d’un ordinateur portable classique dernier cri : Pentium 4 Mobile à 1,8 GHz, 128 Mo de Ram, disque dur de 20 Go, écran LCD TFT 15 pouces… Le procédé de refroidissement par eau en lui-même n’est pas nouveau. Il existe depuis une quinzaine d’années, notamment chez IBM (et probablement chez nombre de bidouilleurs). Mais l’exploit d’Hitachi est d’avoir réussi à l’intégrer dans un espace aussi compact que l’ordinateur portable. Le principal avantage réside dans le silence que procurerait ce système face aux bruits émis par l’habituel ensemble ventilateur/radiateur. Hitachi prévient cependant que son système a une durée de vie limitée à 44 000 heures environ (soit plus de cinq ans à raison de 24 heures d’utilisation par jour). Le Flora 270W sera commercialisé à 3 000 euros environ, au Japon uniquement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur