Hotline surtaxée : Free calme le jeu

Marketing
Freebox Revolution

Free s’aligne enfin sur la loi Chatel et met fin à la surtaxe des appels téléphoniques vers sa hotline. Le FAI était sous le coup de poursuites initiées en octobre dernier par l’UFC-Que Choisir, notamment pour “pratique commerciale déloyale”.

Les appels téléphoniques vers la hotline de Free ne sont désormais plus surtaxés de ces 34 centimes d’euro par minute dont l’UFC-Que Choisir avait fait son grief en octobre dernier, accusant alors l’opérateur de “pratique commerciale déloyale“.

L’association de défense des consommateurs avait mis en lumière, il y a près d’un an, un supplément de 34 centimes d’euro par minute lors de chaque correspondance avec le service, surcoût illicite au regard des réglementations en vigueur.

Ces dernières imposent en effet la facturation des prestations de service à hauteur des tarifs de rigueur pour des communications locales.

Parmi les quelques 5 millions d’abonnés que compte Free, certains, victimes de désagréments indépendants de leur action, auraient vu le montant de leur facture relevé de plusieurs dizaines d’euros après des prises de contact répétées avec le service client.

Seuls épargnés d’alors, les détenteurs de boîtiers de dernière génération, dénommés FreeBox Révolution.

Désormais, les souscripteurs dans leur ensemble sont sur un pied d’égalité, conforme à la loi. La minute revient désormais à 0,028 euro du lundi au vendredi, entre 8h et 19h.

Le reste du temps, en heure creuses, ce tarif est diminué de moitié. S’y adjoint un coup de connexion fixe de 0,078 euro par appel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur