HP détrône Lenovo sur un marché du PC au plus bas depuis dix ans

PCPoste de travail
marche-pc-t2-2017-gartner

HP reprend à Lenovo les rênes d’un marché mondial du PC qui n’avait pas atteint de si faibles volumes trimestriels de livraisons depuis dix ans.

Mise à jour du 24 juillet 2017 à 11 h 18 : HP Inc. n’est pas dirigé par Meg Whitman (qui a pris les commandes de HP Enterprise avec la scission du groupe), mais par Dion Weisler, comme nous l’a fait remarquer un lecteur. L’article est corrigé.

Qu’il s’agisse des SSD, de la mémoire vive ou des panneaux LCD, les hausses de prix que la pénurie de composants a induites pour le consommateur final a été préjudiciable au marché mondial du PC.

Ainsi Gartner résume-t-il la situation à l’issue d’un trimestre marqué par un nouveau recul des livraisons : 61,105 millions d’unités expédiées aux revendeurs, c’est 4,3 % de moins qu’il y a un an… et surtout un volume trimestriel au plus bas depuis 2007.

Le phénomène est encore plus marqué aux États-Unis, où la baisse est annoncée à – 5,7 % (14,009 millions de PC), malgré une dynamique positive sur le segment BtoB.

Tendance similaire en Asie-Pacifique (- 5,1 %, à 21, 5 millions de PC) et en EMEA (- 3, 5 %, à environ 17 millions de machines), où le déclin est notable au Royaume-Uni, sur fond d’incertitude liée aux élections générales.

Dans ce contexte délicat pour les constructeurs, HP enregistre un cinquième trimestre consécutif de croissance et reprend, avec 12,69 millions de PC (+ 3,3 %), la première place mondiale que Lenovo occupait depuis près de cinq ans dans les relevés de Gartner.

Alors que le groupe de Dion Weisler, porté par sa performance commerciale en Amérique du Nord, voit sa part de marché progresser de 1,6 point à 20,8 %, celle de son rival chinois accuse un repli de 0,9 point à 19,9 %, avec 12,188 millions de PC livrés (- 8,4 %). Un déclin qui, d’après Gartner, reflète une stratégie portée sur l’optimisation des marges.

En croissance pour le cinquième trimestre consécutif, Dell se maintient au troisième rang, avec 9,557 millions de PC (+ 1,4 %), soit 15,6 % du marché (+ 0,9 point). C’est plus serré entre Apple (+ 0,2 point, à 4,236 millions d’unités), Asus (- 0,4 point, à 4,036 millions) et Acer (- 0,6 point, à 3,85 millions).

On soulignera que les mesures de Gartner incluent les desktops, les notebooks et les « ultramobiles premium » comme les Surface de Microsoft. Mais pas les Chromebooks, dont les livraisons ont crû de 38 % entre 2015 et 2016 dans le monde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur