HP développe une mini puce sans fil

Mobilité

La technologie avancée de cette nouvelle puce pourrait constituer une menace pour l’avenir de la RFID.

Hewlett-Packard (HP) a mis au point une puce sans fil miniature capable de stocker 100 pages d’informations. Les chercheurs du laboratoire HP de Bristol ont déclaré que cette puce n’était pas plus grosse qu’une tête d’allumette.

La technologie utilisée pourrait menacer l’usage des étiquettes RFID, qui seront testées par les deux tiers des entreprises européennes au cours des 12 prochains mois, si l’on en croit les experts.

La puce sans fil de HP assure un transfert des données à un débit de 10Mbit/s. Ces performances dépassent de loin celles de la RFID, mais également du Bluetooth qui offre un débit 10 fois plus lent. Les puces sont également capables de stocker 4 Mo de données, ce qui constitue une avancée considérable par rapport aux puces RFID.

La puissance est générée par un champ électro-magnétique partagé, et les puces utilisent l’énergie des appareils en contact pour la lecture et l’écriture de contenus.

HP s’est dit prêt à introduire la conception de cette puce via une procédure officielle de normes industrielles indépendantes.

Howard Taub, directeur associé des laboratoires HP, a fait savoir aux journalistes de Reuters qu’il faudrait probablement attendre deux ans avant que la technologie ne trouve des applications commerciales. Mais Howard Taub a précisé que HP n’attendrait pas ce délai pour vendre la technologie sous licence à d’autres sociétés.

Les puces mises au point par l’équipe Memory Spot étaient en développement depuis quatre ans dans les laboratoires HP.

 

Traduction d’un article de Vnuet.com en date du 17 juillet 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur