HP et Lloyds assurent le Web

Mobilité

Hewlett-Packard va proposer, dans le cadre de sa politique de services en direction des entreprises, des options d’assurance à destination des sites de commerce. Pour ce faire, un partenariat avec l’assureur britannique Lloyds a été conclu.

C’est ce que l’on appelle de la réactivité. Une semaine après les attaques incapacitantes contre des sites Web marchands, Hewlett-Packard annonce qu’il va commercialiser des polices d’assurance pour rembourser le manque à gagner consécutif à des attaques du type de celles de la semaine dernière. Celles-ci seront en fait gérées par la célèbre compagnie d’assurance Lloyds, via le courtier londonien J.S. Wurtzler. C’est Interex, une association d’utilisateurs professionnels de produits HP, basée en Californie, qui se chargera du suivi de clientèle. Disponible à partir de mai, ces polices devraient être séparées en deux niveaux distincts. Pour les entreprise générant entre 30 et 100 millions de dollars de chiffre d’affaires sur le Web, un tarif de 23 000 dollars par an par tranche d’un million de dollars assuré est proposé avec une franchise de 50 000 dollars. Si les sites ont un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions de dollars, le tarif applicable est alors de 57 000 dollars par tranche de deux millions avec une franchise de 250 000 dollars.

Pour Hewlett-Packard, ces services d’assurance ne sont que le prolongement de sa politique en direction des entreprises. Les premiers marchés concernés par ces nouvelles options sont les Etats Unis, bien sûr, le Canada, l’Australie, le Japon mais aussi la France, l’Allemagne, le Royaume Uni, l’Italie et l’Espagne. L’Europe n’est donc pas oubliée par Hewlett-Packard et on ne peut que s’en réjouir. Enfin, si pour l’instant, ces polices ne couvrent que les risques liés aux attaques du type denial-of-services, telles que celles subies par Yahoo!, Amazon et consort la semaine dernière, à l’avenir et sur demande, ces garanties pourront être étendues à d’autres risques (attaque virale, vol de donnée, etc.).

Pour en savoir plus :

Le site de Hewlett-Packard


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur