HP et Microsoft se mobilisent autour du HPC

Cloud

Les deux partenaires entendent introduire le calcul haute performance sur le
marché de masse.

HP et Microsoft ont étendu leur accord commercial et marketing global existant pour mieux se concentrer sur le calcul haute performance (HPC ou High Performance Computing).

Les deux partenaires ont profité de l’International Supercomputing Conference de Dresde pour annoncer leur intention d’introduire le calcul haute performance sur le marché de masse en proposant des grappes de superordinateurs plus faciles à déployer, à supporter et à gérer pour les entreprises de taille moyenne.

“Le calcul haute performance sera amené à poursuivre une forte croissance, avec une moyenne de plus de 20 % de croissance sur les quatre dernières années, les grappes HPC standard enregistrant une croissance encore plus rapide,” a déclaré Earl Joseph, directeur de programme au cabinet IDC. ” L’utilisateur final recherche des systèmes simples d’utilisation et a toutes les chances de faire appel à des fournisseurs capables de faciliter la transition entre leurs ordinateurs de bureau et des serveurs HPC. “

Selon Earl Joseph, l’utilisation de Windows Compute Cluster Server (CCS) sur des serveurs ProLiant et des serveurs lames HP présente tout le potentiel pour “permettre à davantage de clients de bénéficier des technologies HPC”. Ceci est d’autant plus vrai pour les utilisateurs d’ordinateurs de bureau qui, selon l’analyste, sont déjà familiarisés avec l’environnement Windows.

Les améliorations apportées par HP sur Windows CCS passent par des scripts d’installation personnalisés et par une documentation permettant de rationaliser le déploiement. Les pilotes en option HP Message Passing Interface et InifiBand offriront par ailleurs une plus grande évolutivité et de meilleures p erformanc es dans les applications qui exigent des communications haut débit à faible latence.

Dans le cadre de leur accord, HP et Microsoft ont ouvert des centres technologiques à Houston et à Grenoble pour les clients et les éditeurs de logiciels indépendants. Ces centres permettent de comparer, tester et valider les applications sur les serveurs HP basés sur processeurs AMD et Intel et fonctionnant sous Windows CCS.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 28 juin 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur