HP exploite le potentiel BtoB d’Android

MobilitéOS mobiles
hp-slate-21-pro-aio

L’été dernier, HP lançait son premier ordinateur tout-en-un sous Android : le Slate21. Une version Pro positionnée à mi-chemin entre PC et client léger sera commercialisée d’ici mai 2014.

Débarqué au printemps 2013 sur le marché des Chromebooks, HP avait rapidement perpétué son allégeance à Google en passant à plusieurs reprises par la case Android, avec la tablette Slate 7 et l’ordinateur portable hybride SlateBook x2.

Au cours de l’été, l’offensive s’était étendue à un autre facteur de forme : le tout-en-un. La multinationale avait lancé le Slate21, écran “intelligent” assimilable à un Smart PC et visant à reproduire, sur une diagonale de 21,5 pouces, l’expérience des tablettes tactiles, dont on retrouvait d’ailleurs le hardware typique. La richesse de l’écosystème logiciel laissait entrevoir des usages à foison : visioconférence, applications hébergées, multimédia, etc. Mais au-delà de la sphère domestique, ce dispositif interactif semblait taillé pour trouver place dans les showrooms, chambres d’hôtels, kiosques, petites commerces ou salles de classe, en tant que borne interactive.

Avec ces marchés en ligne de mire, HP renouvelle son offre : au Slate21 succédera le Slate21 Pro, annoncé à partir de 399 euros HT pour le mois de mai. D’une génération à l’autre, le positionnement évolue. Autonome, la machine est aussi présentée comme le client léger idéal. Outre 50 Go d’espace de stockage sur la plate-forme cloud Box, elle bénéficie d’une certification Citrix avec une prise en charge des applications Windows via l’outil Receiver et le support de l’administration distante avec XenMobile. L’accent est mis sur la productivité à travers des solutions préchargées : Skype et Hangouts pour la vidéoconférence, Kingsoft Office pour la bureautique, HP ePrint pour l’impression sans fil, une version d’essai de HP Classroom Manager pour la gestion des salles de classe, etc.

Si l’OS est mis à jour (d’Android 4.2.2, on passe à la version 4.3), l’offre évolue moins sensiblement au niveau matériel. La puce Nvidia Tegra 4, basée sur 4 coeurs ARM Cortex-A15 à 1,66 GHz, est reconduite, au même titre que les 2 Go de RAM DDR3-800 et les 16 Go de mémoire interne. L’écran tactile de 21,5 pouces – Full HD 1080p – à technologie IPS reste lui aussi d’actualité, au même titre que le Wi-Fi 802.11n bibande et le Bluetooth 4.0.

La fiche technique (document PDF, 3 pages) recense toujours une interface Ethernet, trois ports USB 2.0 et un lecteur de cartes. Mais la prise son, utilisable uniquement en sortie sur le Slate21, est désormais exploitable avec un microphone. Le Slate21 Pro peut même faire office d’affichage secondaire grâce à son entrée HDMI. Inclinable de 15 à 75 degrés sur le premier modèle, le socle conserve cette flexibilité et s’allie à une monture VESA. Toujours pas de batterie intégrée, en revanche.

hp-slate-21-pro

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur Android ?

Crédit photos : HP


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur