HP fait encore forte impression avec WebOS

CloudImprimantesPoste de travail
HP TouchPad

Etait-il écrit que WebOS se cantonnerait aux seules imprimantes ? Une telle destinée fait sens à l’heure où HP cherche à se débarrasser d’un boulet qui a coûté près de 3 milliards de dollars.

WebOS semble condamné à filer tout droit vers sa destinée initiale, à savoir les imprimantes. Entretemps, HP aura dilapidé près de 3 milliards de dollars dans une aventure soldée d’un échec retentissant, celui des tablettes TouchPad.

L’épisode estival qui aura fait quelques dizaines de milliers d’heureux acquéreurs d’une ardoise tactile à 99 euros s’est soldé par l’issue qu’on lui connaît.

Son sort précipité et scellé dans la foulée, WebOS allait devenir un système d’exploitation mort-né, du moins sous sa nouvelle forme, adoptée des suites du rachat, au cours de l’exercice 2010, de son éditeur historique, le dénommé Palm.

Mais Hewlett-Packard, qui fait généralement bonne impression avec ses terminaux jet d’encre, laser et multifonction, entérine un peu plus une volonté bien arrêtée d’assurer par un subtil détour la survivance d’un écosystème amené à passer dans d’autres mains.

A en croire VentureBeat, Intel et Qualcomm seraient sur les rangs d’un rachat imminent. Mais qu’importe l’élu, HP devra s’assurer d’obtenir en contrepartie la concession de licences à bas prix.

Dans l’absolu, le constructeur américain peut encore, à l’heure actuelle, se prévaloir de la détention intégrale des droits d’exploitation de WebOS.

Toutefois, si les négociations venaient à aboutir sur une revente avant que ce projet d’imprimantes connectées ne soit sorti des cartons, les équipes de Meg Whitman seraient dans l’obligation de solliciter des licences à bas prix.

Et c’est bien là tout le paradoxe d’une situation donc HP reste maître et décisionnaire, mais déjà pendu à la bonne volonté des intéressés présents à l’appel d’offres.

Au-delà d’un dilemme empreint d’une immédiateté qui laisse peu de marge à son instigateur, il s’agira de composer, à plus long terme, avec l’émergence de plates-formes alternatives.

En chef de file, Android s’implante doucement, mais sûrement, sur un nombre grandissant d’appareils : baladeurs multimédia, GPS, téléviseurs, consoles…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur