HP imprime son rythme avec la gamme Photosmart

ImprimantesMobilitéPoste de travail

HP prend la mesure d’une ère connectée et fait bonne impression avec une nouvelle série de terminaux multifonction Photosmart, plus autonomes, connectés sans fil au réseau comme au cloud.

HP tourne, tout du moins provisoirement, la page WebOS et reporte à plus tard son implémentation dans les imprimantes. Pour rester dans la dynamique, le constructeur américain dévoile sa nouvelle gamme Photosmart, plus autonome et particulièrement adaptée au traitement graphique.

En tête d’affiche, les fonctionnalités ePrint et Airprint. La première se charge d’intégrer sur un réseau local les imprimantes qui en sont munies, quand la seconde, en quelque sorte son homologue, permet l’envoi de tâches d’impression depuis des terminaux Apple (iPhone, iPad).

Modèle d’entrée de gamme, la Photosmart 5510 justifie à elle seule ce statut de spécialiste du domaine.

Disponible pour 118,40 euros sur la boutique en ligne de HP, cette multifonction embarque le logiciel Auto Wireless Connect, adjuvant dans l’exercice de la connexion réseau sans fil.

Les paramètres annexes se règlent grâce à écran tactile couleur de 6 centimètres de diagonale. Sachant que la résolution maximale en couleur monte à 4800 x 1200 dpi, les photographes dans l’âme garderont un oeil sur cet appareil volumineux (près de 6 kilos) capable de coucher un cliché sur papier en 19 secondes.

A titre indicatif, le débit atteint les 22 pages par minute et mode brouillon, monochrome ou couleur. Le passage en qualité laser divise par trois ce rendement.

Même constat pour la 6510, qui dispose en supplément d’un bac dédié aux impressions 10 x 15 centimètres, mensurations classiques d’une photographie.

Le panneau de contrôle tactile passe à 8,9 centimètres et l’intégration d’un module de 64 Mo de mémoire justifie une poussée tarifaire à 149,50 euros.

A l’instar de ses congénères, la Photosmart 7510 embarquent les fonctionnalités d’un scanner (jusqu’à 1200 dpi) et d’une photocopieuse (600 dpi a maximum).

Paradoxalement, en dépit d’un prix à 198,54 euros, la résolution chute à 1200 x 2400 dpi pour 9 pages par minute en mode couleur, avec une cinquième cartouche dédiée à l’ultra-haute qualité.

S’il subsiste peu de doute quant à l’ultra-fidélité des clients de longue date, l’enjeu pour HP est plutôt d’aguicher un public de novices soucieux d’allier les avantages d’un équipement multifonction à l’émergence du stockage en ligne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur