HP rattrape Lenovo sur un marché du PC toujours en déclin

ChromebookPCPoste de travail
marche-pc-t3-2016
7 8

Gartner, comme IDC, constate la concentration d’un marché mondial du PC qui poursuit son déclin. L’écart se réduit entre Lenovo et HP.

Pas encore de retour à la croissance pour le marché mondial du PC.

Gartner, comme IDC, annonce des volumes en deçà de 70 millions d’unités au 3e trimestre 2016*.

Si les ventes repartent à la hausse aux États-Unis, elles restent sur le déclin en EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) ainsi que dans la zone Asie-Pacifique, hors Japon.

Le marché se concentre par ailleurs un peu plus entre les mains de ses principaux acteurs : 58 % des PC sont désormais vendus par les trois premiers constructeurs mondiaux selon IDC (contre 55 % il y a un an et 51 % il y a deux ans) ; 56 % d’après Gartner.

Le souffle chaud de HP

Lenovo reste numéro un, mais ses ventes déclinent à nouveau, pour le sixième trimestre consécutif. Tandis qu’IDC crédite le groupe chinois d’une part de marché de 21,3 %, avec 14,511 millions de PC (- 3,2 % d’une année sur l’autre), Gartner en est à 20,9 %, avec 14,434 millions de PC (- 2,4 %).

L’écart se réduit avec HP, pour qui les voyants sont au vert : 21,2 % du marché selon IDC (14,392 millions de PC, soit + 3,3 %) et 20,4 % d’après Gartner (14,058 millions de PC, soit + 2,3 %).

Dell conserve la troisième place avec plus de 10 millions de PC écoulés (+ 6,2 % chez IDC ; + 2,6 % chez Gartner).

La position d’Apple est plus contestée : IDC place la firme au quatrième rang avec 5,014 millions de Mac écoulés (- 13 % sur un an), quand Gartner la classe cinquième avec 4,613 millions d’unités (- 13,4 %), derrière Asus et ses 5,397 millions de PC (+ 7,8 %).

Des espoirs et des Chromebooks

Pour Gartner, le cycle de vie des PC s’allonge à mesure qu’ils deviennent des appareils « secondaires » sur les marchés dits « matures », où les tablettes et les smartphones sont entrés dans les usages. Ces mêmes terminaux tendent même à remplacer l’ordinateur dans les pays émergents.

IDC a un discours plus optimiste sur le court terme : la vive concurrence entre HP et Lenovo, la consolidation du marché (sortie de certains acteurs ; fusion entre d’autres) et les efforts consentis par les fournisseurs de composants laisseraient augurer d’une relance entre fin 2016 et début 2017.

Les Chromebooks y participent déjà aux États-Unis, où les ventes augmentent pour le deuxième trimestre de suite, à 17,554 millions de PC – sachant que les modèles à clavier détachable ne sont pas inclus et qu’IDC s’exprime en terme de livraisons aux revendeurs ou aux clients qui achètent en direct.

Gartner n’est pas sur la même ligne : les ventes outre-Atlantique auraient baissé de 0,3 % d’une année sur l’autre, à 16,2 millions de PC. Elles se rapprocheraient toutefois des volumes écoulés en EMEA (19,2 millions de PC, soit – 3,3 %)… et en Asie-Pacifique, où la demande recule (-7,6 %), malgré l’apport du marché des entreprises en Chine.

* IDC : 67,999 millions, soit – 3,9 %. Gartner : 68,9 millions, soit – 5,7 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur