HP licencierait 500 employés de sa division WebOS

CloudMobilitéTablettes

Si le constructeur américain a bien confirmé une “réduction des effectifs” dans sa branche WebOS sans avancer de chiffres, des sources proches du dossier tablent sur environ 500 licenciements.

C’est bien le chant du cygne pour WebOS, le système d’exploitation mobile de HP récemment associé à la tablette TouchPad.

Il y a encore quelques jours, Gérald Karsenti, le nouveau P-DG de HP France, avait affirmé que, malgré l’abandon de son ardoise TouchPad, le constructeur américain avait toujours l’intention de « continuer les développements [WebOS] et de l’optimiser : WebOS est désormais rattaché  à l’activité ‘software’ de HP. »

En attendant, il semble que HP mette en « stand-by » le développement de ses terminaux sous cet OS.

En témoigne le licenciement prévu de 500 employés de la branche Palm WebOS de HP,  selon des « sources proches du dossier », rapporte AllThingsd.com.

HP a bien confirmé cette vague de licenciements, mais sans avancer de chiffres précis sur le nombre de collaborateurs « remerciés ».

“Comme communiqué le 18 août dernier, HP mettra fin au développement de matériel webOS lors du quatrième trimestre de l’exercice 2011, qui se terminera le 31 octobre 2011. Suite à cette décision, la business unit WebOS subit une réduction des effectifs”, a déclaré un porte-parole de HP.

Des suppressions de postes qui démontreraient clairement que WebOS est loin d’être une priorité pour le constructeur américain ? Selon les dernières rumeurs, HP voudrait recentrer WebOS autour des applications professionnelles à destination des entreprises…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur