HP met 9 milliards d’euros sur la table pour s’offrir EDS

Cloud

Le constructeur devient la deuxième plus importante société de services informatiques derrière IBM.

C’est officiel. HP vient de confirmer les révélations du Wall Street Journal, signant aujourd’hui la deuxième plus importante acquisition de son histoire depuis celle de Compaq en 2001 pour environ 25 milliards de dollars. Le constructeur a l’intention d’acquérir la société de services EDS (Electronic Data Systems) pour 25 dollars par action, soit un montant total d’environ 13,9 milliards de dollars (près de 9 milliards d’euros).

L’acquisition a été approuvée par les conseils d’administration des deux groupes. Elle devrait être finalisée au second semestre 2008, permettant alors à HP de renforcer considérablement son activité de services et de rivaliser avec IBM (qui affiche un chiffre d’affaires annuel de 54 milliards de dollars).

22 milliards de dollars de CA en 2007 pour EDS

Dans le domaine des services, les revenus de HP et EDS atteignent 38 milliards de dollars sur l’exercice fiscal 2007 avec un total de 210 000 salariés (22 milliards de dollars pour EDS – dont 6,4 milliards en Europe – et 16 milliards pour HP).

Créée en 1962 par Ross Perot (connu pour s’être présenté en tant qu'”indépendant” à l’élection présidentielle américaine en 1992), EDS emploie environ 140 000 salariés à l’international. Le groupe opère principalement dans l’infogérance, le conseil, la maintenance applicative et la gestion des infrastructures.

Une fois l’opération finalisée, EDS restera une entité séparée, dont le siège social continuera d’être basé au Texas (à Plano plus précisément). Ronald A. Rittenmeyer, actuel PDG d’EDS, restera à la tête de la nouvelle branche, qui s’appellera “EDS – an HP company”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur