HP ouvre le code de Fremont

Cloud

Hewlett-Packard dévoile cette semaine le fer de lance de sa nouvelle stratégie Internet avec la technologie Fremont, qui permet de faire communiquer différents services de manière transparente et dont le code source sera livré aux développeurs.

Développée depuis cinq ans au sein des laboratoires Hewlett-Packard, la technologie Fremont se place au-dessus du système d’exploitation et permet de relier différents services Internet d’où qu’ils viennent, de manière transparente aux yeux d’un utilisateur connecté à la Toile depuis un ordinateur ou un téléphone mobile (voir édition du 23 avril 1999). Selon le constructeur, elle permet aussi à une société de proposer sur son site Web des services hébergés par une autre société, sans que l’internaute ne s’en rende compte. Cela lui permet d’étoffer son offre à moindre frais, sans devoir en outre remettre en cause la structure de son site.

Pour favoriser la diffusion de Fremont dévoilé cette semaine à San Francisco, Hewlett-Packard a décidé d’en ouvrir le code source sous accord de licence. Disponible en Java ou C++, le code a déjà été présenté en version bêta et devrait être disponible en version finale dès septembre. Aussi connu sous l’appellation commerciale Espeak, Fremont va être soumis aux différents organismes de standardisation de l’Internet, comme le World Wide Web Consortium et aux communautés de développeurs telles l’Open Group.

Pour en savoir plus : http://www.hp.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur