HP : des PC portables pour accompagner la mobilité en entreprise

MobilitéPCPoste de travail
hp-elitebook-probook

Puces Intel Core ‘Haswell’, stockage hybride, connectivité sans fil (très) haut débit, station d’accueil universelle et large sélection d’écrans sont les principaux attributs des nouveaux PC portables introduits par HP dans ses gammes EliteBook et ProBook.

Stockage hybride, connectivité sans fil, puces Intel Core ‘Haswell’, disponibilité d’une station d’accueil universelle… et évolutivité de l’écran : HP établit plusieurs lignes directrices communes à tous ses nouveaux PC portables introduits dans les gammes EliteBook et ProBook.

Également portés sur l’agrément d’ensemble, notamment en termes de finesse et de légèreté, les travaux s’illustrent à travers la série EliteBook 800, accessible à partir de 999 euros HT.

En tête de liste, l’EliteBook 820, au format 12,5 pouces (1366 x 768 points), peut abriter des puces Core i3/i5/i7, jusqu’à 16 Go de mémoire vive DDR3-1600 et du stockage sur disque magnétique (500 Go au maximum) ou SSD (256 Go) avec des options de chiffrement.

Annoncée à 1,33 kg pour 21 mm d’épaisseur, la machine accusera un léger surpoids si l’on y installe, à la demande, des modules d’extension parmi ceux disponibles au catalogue : carte Wi-Fi 802.11ac, modem LTE et/ou HSPA+, SSD de 120 Go au format M.2 sur interface PCI Express…

A noter que la configuration inclut, de base, 3 ports USB 3.0 et deux sorties vidéo : l’une analogique (VGA), l’autre numérique (DisplayPort 1.2).

Même socle technologique pour l’EliteBook 840, qui se différencie toutefois, en 14 pouces (1,58 kg), par l’adjonction d’un port USB supplémentaire et ses capacités graphiques : il est possible d’opter pour un panneau Full HD tactile et un GPU AMD Radeon 8750M à 1 Go dédié.

En 15,6 pouces, l’EliteBook 850 s’inscrit dans cette même lignée. Comme ses homologues, il embarque, de série, une batterie 3 cellules (24 Wh) à laquelle on couplera éventuellement un second accumulateur destiné à doubler l’autonomie.

Mais le PC affichera alors plus de 2 kg au compteur, se rapprochant, en termes de gabarit, du ProBook 640, esthétiquement moins soigné car positionné dans une gamme plus abordable d’un point de vue tarifaire (à partir de 699 euros HT).

Malgré cette segmentation stratégique à destination des plus petites entreprises, HP reconduit l’offre de processeur ‘Haswell’, du modèle i3-4000M (bicoeur à 2,4 GHz ; 3 Mo de cache) à l’i7-4600M (bicoeur à 2,9 GHz ; 4 Mo de cache).

L’écran de 14 pouces reste évolutif, avec le choix d’une dalle HD (1600 x 900 points) ou ‘classique’ (1366 x 768). La mémoire vive (maximum 8 Go en DDR3-1600) l’est moins, tout comme le stockage, qui plafonne à 500 Go sur disque dur et 128 Go sur SSD.

Avec le ProBook 650, seul change l’écran (15,6 pouces en Full HD) : pour le reste, on retrouve l’essentiel de la connectivité des EliteBook.

L’offre se diversifie avec les ProBook 645 et 655, qui exploitent respectivement, en 14 et 15,6 pouces (jusqu’en Full HD), des puces AMD bi- ou quadricoeurs (35 W).

HP propose, en complément, une station d’accueil (‘UltraSlim Docking Station‘) dotée de 4 ports USB 3.0, d’un connecteur Ethernet Gigabit et d’un couple VGA / DisplayPort.

HP EliteBook et ProBook

Image 1 of 5

EliteBook 820 : 12,5 pouces à 999 euros HT
L'EliteBook 820, au format 12,5 pouces (1,33 kg pour 21 mm d'épaisseur), peut embarquer une puce Intel Core i7 et jusqu'à 16 Go de DDR3-1600. Des options de chiffrement et des configurations hybrides sont disponibles pour le stockage.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : savez-vous où sont implantés les grands groupes high-tech ?

Crédit photos : HP


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur