HP : des pertes records imputées au rachat d’Autonomy

A l’issue du 4e trimestre de son exercice fiscal 2012, HP déplore des pertes records et les impute essentiellement au rachat d’Autonomy, entaché de fraude, selon Meg Whitman.

HP Autonomy finances fraude

Engagé dans une profonde restructuration, HP enregistre, à l’issue du 4e trimestre de son exercice fiscal clos au 31 octobre, des pertes records, chiffrées en l’occurrence à 6,85 milliards de dollars.

Un déficit marqué par une charge exceptionnelle de 8,8 milliards de dollars, liée au rachat de l’éditeur de logiciels britannique Autonomy.

La multinationale américaine a engagé 10,24 milliards de dollars dans cette acquisition officialisée sous la présidence de Leo Apotheker.

Meg Whitman, qui lui a succédé dans la hiérarchie au poste de CEO, estime aujourd’hui payer les pots cassés d’une transaction dont elle dénonce notamment la surévaluation.

Il est également question « d’un effort délibéré » des dirigeants d’Autonomy « pour gonfler les données financières de l’entreprise afin d’induire en erreur les investisseurs et les acheteurs potentiels. »

Ces actions, a ajouté le groupe HP, « ont gravement nui à la capacité de la direction [sous-entendu Leo Apotheker] pour évaluer justement Autonomy au moment de la transaction« .

Fondateur et ex-dirigeant d’Autonomy, Michael Lynch a refoulé ces incriminations. Il évoque « un mauvais management » de la part de HP.

Le groupe high-tech de Palo Alto a porté l’affaire devant la Comm. américaine charge des opérations de Bourse (SEC) et l’autorité britannique en charge des fraudes (FSA). Elle a également amorcé une enquête en interne, comme le note Silicon.fr.

Sur l’ensemble de son année fiscale, HP affiche une perte nette de 12,7 milliards de dollars, à comparer au bénéfice de 7 milliards de dollars ressorti en 2011.

A 120,4 milliards de dollars, le chiffre d’affaires est lui aussi en recul, de 5% sur un an.

Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels est quant à lui ressorti à 1,16 dollar, contre 1,17 dollar un an auparavant.

La chute des ventes de matériel a fortement fait pencher la balance : -14% pour les PC, -9% pour le stockage et -5% pour les imprimantes.

Mardi soir en fermeture de séance au New York Stock Exchange, l’action HP terminait en retrait de 11,95 % à 11,71 dollars, affichant la plus forte baisse de l’indice Dow Jones. Depuis janvier, l’action du groupe HP a perdu près de la moitié de sa valeur.

Crédit photo : photobank.kiev.ua – Shutterstock.com

Derniers commentaires



0 replies to HP : des pertes records imputées au rachat d’Autonomy

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

03:41:27