HP pousse Windows 10 jusqu’aux écrans incurvés

MobilitéPCPoste de travailSystèmes d'exploitationTablettes
hp-windows-10-pc
2 1

Des portables convertibles aux tout-en-un à écran incurvé, HP met à profit les spécificités de Windows 10 pour élargir son offre de PC.

De l’USB Type C pour les uns, un lecteur d’empreintes digitales pour d’autres, la technologie Intel RealSense sur certains modèles, des écrans 4K parfois en option… Difficile de trouver un dénominateur commun dans l’offre de PC présentée ce mercredi par HP lors d’une conférence organisée à Barcelone. À part peut-être Windows 10.

Lancé fin juillet, le dernier OS de Microsoft est désormais bien implanté au catalogue des principaux constructeurs, qui en exploitent le caractère protéiforme pour élargir leurs gammes de convertibles.

HP n’y fait pas exception. Illustration avec le Spectre x2, dont l’écran Full HD de 12 pouces peut pivoter vers l’arrière sur un angle de 150 degrés.

À ne pas confondre avec l’Envy x2 lancé en 2012, ce modèle annoncé à 840 g et 8 mm d’épaisseur (1,22 kg et 13 mm avec la partie clavier dotée d’un pavé tactile) embarque un processeur Core M qui permet une conception sans ventilateur.

HP met l’accent sur le rendu sonore, avec deux haut-parleurs dans la tablette… et autant dans le clavier. Le partenariat avec Beats ayant pris fin avec le rachat de la société par Apple, la technologie est fournie par Bang & Olufsen, qui a développé un système d’égaliseur adapté aux caractéristiques de chaque machine.

Pourvu de deux ports USB Type C, le Spectre x2 bénéficie également de la technologie Intel RealSense associée à un troisième capteur – en plus des deux caméras de 5 et 8 mégapixels – permettant l’enregistrement en 3D.

Le ticket d’entrée est fixé à 799,99 dollars HT pour le 8 novembre 2015 aux États-Unis. Un tarif qui vaut pour la configuration de base. Il faudra rallonger l’enveloppe pour accéder à la connectivité LTE et porter jusqu’à 512 Go la capacité du SSD.

Une Envy de MacBook Air

Dans une gamme de prix comparable (à partir de 849,99 dollars le 18 octobre), on trouve l’Envy Notebook, explicitement positionné comme un concurrent du MacBook Air avec son écran Full HD de 13,3 pouces (option Quad HD disponible, en 2560 x 1440 pixels).

L’autonomie constructeur est annoncée à 10 heures, comme pour le Spectre x2. Sous le capot, on trouvera des processeurs Core i de 6e génération (références à préciser), avec jusqu’à 8 Go de RAM. Le tout dans un châssis de 13 mm et 1,27 kg doté de 3 ports USB 3.0, d’une sortie HDMI et d’un lecteur d’empreintes digitales.

hp-envy-notebook

Pas moins de 1299,99 dollars à compter du 8 novembre pour la nouvelle version du Spectre x360, qui avait lui-même pris la suite des Spectre13 et Spectre13 x2 lancés fin 2013.

La principale évolution concerne l’OS et le processeur. Sinon, on reste en 13,3 pouces avec charnière à 360 degrés (option Quad HD disponible), batterie offrant 12 heures d’autonomie, capacité de RAM de 8 Go maximum, stockage SSD jusqu’à 512 Go… et clavier rétroéclairé en standard. À noter la présence d’une interface miniDisplayPort en complément au HDMI.

hp-spectre-x360

Le HDMI est justement l’un des dénominateurs communs aux trois tout-en-un de 23,8 pouces, 27 pouces et 34 pouces présentés en marge de l’offre de PC portables. Particularité : un premier connecteur gère l’affichage en sortie et un second, en entrée.

On notera la possibilité de monter en 4K avec une solution graphique Radeon R9, mais on s’arrête surtout sur la dalle incurvée du modèle 34 pouces, en WQHD (3440 x 1440 pixels) avec Nvidia GeForce 960A en option.

La technologie RealSense est au rendez-vous, avec jusqu’à 16 Go de RAM pour épauler la capture en 3D. Une configuration en stockage hybride est disponible en sus du disque dur de 2 To ou du SSD de 128 Go.

hp-envy-curved

Crédit photos : HP


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur