HP présente son e-Vectra

Cloud

Le constructeur américain propose aux entreprises un PC fermé destiné au déploiement de masse dans les grandes entreprises.

Directement en concurrence avec l’iPaq de Compaq, HP vient de présenter officiellement le e-Vectra, lors du Cebit qui se tient actuellement à Hanovre. Spécialement conçu pour répondre aux besoins des grandes entreprises, le e-Vectra ne reprend que les composants essentiels des PC classiques pour les intégrer dans une unité centrale de taille très réduite, environ 75 % plus petite qu’un PC classique, selon les propres estimations d’HP. L’unité centrale mesure 27 cm de long, sur 24 cm de large et moins de 10 cm de haut.

L’idée de base du concept est de proposer une machine peu chère, facilement administrable et insensible aux mauvaises manipulations des utilisateurs. Résultat, le e-Vectra n’inclut pas de lecteur de disquettes et est livré avec un cache en plastique résistant que l’administrateur du parc informatique de l’entreprise peut attacher à l’aide d’une clé au dos de l’appareil pour empêcher l’accès aux ports parallèle, série et USB.

L’unité centrale ne pèse que 3,5 kg mais n’inclut pas l’alimentation. Chez HP, on insiste beaucoup sur le côté pratique du bloc d’alimentation externe. “20 % des pannes de PC proviennent de l’alimentation électrique” explique t-on chez le constructeur. Et de continuer : “Avec notre solution, le responsable du parc n’a plus qu’à remplacer le bloc, ce qui évite une intervention longue et coûteuse à l’intérieur de la machine”. Une démarche d’autant plus logique que l’unité centrale est de toute façon scellée et n’est pas destinée à être ouverte. Seul le disque dur est accessible, puisqu’il s’agit du seul élément réellement fragile. Pas de mise à jour possible alors ? En réalité, HP mise plutôt sur le changement pur et simple de machine, une fois amortie.

Côté technique, tous les e-Vectra seront livrés avec un disque dur de 8 Go et une carte mère intégrant un chipset i810, qui s’occupe aussi de l’affichage, une puce audio et une carte réseau 3Com. L’entrée de gamme, seul modèle sans lecteur de CD-Rom, comprendra un Celeron à 500 MHz épaulé par 64 Mo de mémoire vive. Prix prévu : 3 600 francs HT sans écran. Côté haut de gamme, on trouvera un Pentium III à 666 MHz avec 256 Mo de mémoire vive pour 6 000 francs HT. L’e-Vectra, premier représentant de tout une gamme d’e-PC chez HP, devrait être disponible avant l’été.

Pour en savoir plus :

* l’e-PC d’HP

* l’iPaq de Compaq


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur