HP propose une version Linux de Secure OS

Cloud

La firme de Palo Alto, Hewlett-Packard, poursuit son engagement envers le système libre. HP annonce en effet le développement et la commercialisation d’une version Linux de son nouveau logiciel de sécurisation Secure OS, ainsi que d’une plate-forme permettant de développer des applications tournant sous Linux.

A peu près à la même époque l’an passé, Hewlett-Packard annonçait qu’il comptait désormais faire de Linux “un des trois systèmes d’exploitation stratégiques de la société”. L’entreprise précisait par ailleurs qu’elle assurerait le développement de Linux en y associant de nouveaux produits et services, notamment en direction des grandes entreprises (voir édition du 11 août 2001). Quelques jours plus tard, lors de la grand-messe du logiciel libre, le Linux World, HP exposait une version de son outil MC/ServiceGuard pour Linux. Disponible à l’origine pour les serveurs Unix de HP, MC/ServiceGuard peut contrôler “pro-activement” le système d’exploitation et la santé de l’équipement hardware des noeuds individuels dans un cluster Linux. Et peut aussi être configuré pour déclencher des alertes avant que des pannes de serveurs ne surviennent.

Aujourd’hui, la firme de Palo Alto annonce le lancement de nouveaux produits conçus pour les utilisateur du système d’exploitation Linux. Le fabricant de micro-informatique doit proposer une version Linux de son nouveau logiciel de sécurisation Secure OS. La solution s’appuiera sur le noyau 2.4 de Linux et sera commercialisée autour des 3 000 dollars (environ 21 350 francs). Par ailleurs, Hewlett-Packard annonce une nouvelle plate-forme, HP Chai-LX, permettant de développer des applications tournant sous Linux pour de petits appareils comme des chaînes stéréo ou des téléphones portables.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur