HP rachète StorageApps, un spécialiste du stockage virtuel

Cloud

Le groupe américain Hewlett-Packard annonce aujourd’hui l’acquisition de la société de stockage StorageApps. Au travers de cette acquisition à 100 %, HP se renforce dans le stockage en réseau et poursuit sa volonté d’unifier des systèmes de stockage hétérogènes.

Malgré la mauvaise tenue du marché des solutions de stockage, imputée au ralentissement économique qui touche actuellement les sociétés américaines (voir édition du 23 juillet 2001), Hewlett-Packard vient d’annoncer le rachat de l’américain StorageApps pour 350 millions de dollars par échange d’actions. Selon les termes de l’accord, le fabricant de PC se porte acquéreur de l’ensemble des actions du groupe. La start-up américaine développe des technologies de stockage virtuel, permettant de simplifier l’administration et la gestion de solutions de stockage provenant de différents vendeurs.

Le stockage virtuel selon HP

Pour HP, le stockage virtuel permet d’avoir accès aux données stockées sur n’importe quel dispositif, de n’importe quel vendeur, sous n’importe quel système d’exploitation et à travers n’importe quel protocole de transport. L’acquisition de StorageApps correspond donc pleinement à la stratégie menée par HP au sein du Federated Storage Area Management (FSAM), qui a pour but de fournir des solutions administrées complètes de stockage en réseau permettant d’unifier des systèmes de stockage hétérogènes sous un seul réseau.

A l’heure où les données à stocker se multiplient et où les entreprises fusionnent, il paraît effectivement nécessaire de pouvoir faire communiquer les solutions de stockage sans une remise à plat du système lors du rachat d’une l’entreprise. Si aucune information n’a été donnée quant à son chiffre d’affaires, il ne fait aucun doute que le créneau choisi par StorageApps semble des plus porteurs. Ce n’est pas la première fois qu’un acteur du monde du stockage s’intéresse de près à cette société. En effet, avant qu’HP ne fasse main basse sur StorageApps, Dell, via son fonds d’investissement Dell Ventures, avait investi dans son capital. Là non plus, aucune information sur le montant de l’opération n’a été communiquée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur