HP relance la guerre des prix avec son iPaq h1935

Mobilité

Les constructeurs d’assistants personnels s’affrontent sur des modèles d’entrée de gamme à des prix toujours plus serrés. HP n’échappe pas à la règle.

Pas de Bluetooth en standard, le Wi-Fi optionnel via le slot SD (Secured Card), processeur Samsung à 203 MHz, 64 Mo de mémoire vive (dont 56 libres) et écran 65 000 couleurs en 240 x 320 pixels… Le nouvel assistant personnel iPaq h1935 sous Pocket PC 2003 que HP a présenté le 26 août 2003 aux Etats-Unis vise l’entrée de gamme à prix serrés : 250 dollars (200 dollars pour toute commande en direct sur le site Web). Des tarifs qui ne sont pas sans rappeler ceux de l’Axim de Dell (à partir de 199 dollars le X5) ou le Zire de Palm (qui, à 99 dollars, risque finalement de paraître onéreux avec son écran monochrome), voire d’un Zire 71 à 299 dollars.

Un marché en baisse

Comme pour sa gamme d’ordinateurs grand public, HP a donc décidé d’entrer dans la guerre des prix mais sur un marché en baisse (voir édition du 30 avril 2003). Le secteur des assistants personnels connaît une forte concurrence (globalement partagée entre deux plates-formes, Windows Pocket PC et Palm OS) et, surtout, les consommateurs afficheraient une certaine indifférence au profit des modèles hybrides PDA-téléphones tels les Treo de Handspring (récemment racheté par Palm).

Cette politique de bas prix permettra probablement à HP de conserver ses parts de marché, voire de les augmenter, mais au risque de lui faire perdre de l’argent. Le constructeur n’en néglige pas pour autant le milieu et le haut de gamme avec des modèles dont les tarifs s’étalent entre 299 (le h1940) et 649 dollars (h5550). Des modèles qui, eux, intègrent les protocoles communicants Bluetooth ou Wi-Fi en standard.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur