HP taille de nouveau dans ses effectifs

Cloud

Après un deuxième trimestre qui a vu ses ventes reculer dans tous les secteurs, à l’exception de l’acticité de services, HP a annoncé qu’il allait licencier 6 400 employés.

Face à un deuxième trimestre fiscal un peu décevant, Hewlett-Packard a décidé de prendre des mesures drastiques en licenciant 6 400 de ses employés au cours de ces douze prochains moins, soit 2% de ses effectifs. Ces suppressions d’emplois ont pour but de “renforcer et de simplifier les activités “produits”” du constructeur, selon les termes employés par Cathy Lesjak, la directrice financière du groupe.

Rappelons que, suite au rachat de la SSII EDS en mai 2008, HP avait annoncé à l’automne dernier qu’il allait supprimer, ces trois prochaines années, 24 600 emplois dans le monde, dont la moitié aux Etats-Unis, y compris des postes chez EDS.

Au cours de ce trimestre, le constructeur américain n’a pas été épargné par la récession économique. Il a annoncé pour son deuxième trimestre fiscal 2008-2009 une baisse de 17% de son bénéfice net, à 1,7 milliard de dollars. Son chiffre d’affaires a également enregistré un recul de 3%, à 27,4 milliards de dollars.

L’activité de services tire son épingle du jeu

HP a particulièrement pâti du ralentissement de la demande en matière d’ordinateurs. Avec des ventes s’élevant à 8,2 milliards de dollars, les ordinateurs estampillés HP ont connu une baisse de 19% de l’activité. Les ventes aux entreprises ont particulièrement souffert, enregistrant un recul de 22% (-16% pour les ventes au détail).

En outre, les ventes d’imprimantes ont aussi chuté de 23%, à 5,9 milliards de dollars, tout comme l’activité “serveurs”, qui a connu une baisse importante de 28%, à 3,5 milliards de dollars. Les logiciels ne sont pas épargnés : ils ont marqué le pas avec un recul annoncé des ventes de 15%.

Mais bonne surprise : le rachat d’EDS a permis au constructeur de renforcer son activité de services qui, en termes de chiffre d’affaires, demeure le secteur le plus rentable de HP. “Notre activité de services a continué à se montrer solidement rentable avec une augmentation des contrats sous gestion et une intégration plus rapide que prévu d’EDS”, a expliqué le P-DG Mark Hurd, dans un communiqué de presse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur